International
URL courte
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)
4919
S'abonner

La ville de Reyhanli dans le sud de la Turquie a été pilonnée à partir d’Afrine, a déclaré le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdağ. Une personne est morte, une trentaine d'autres ont été blessées.

La ville turque de Reyhanli, située dans la province de Hatay, a été pilonnée à partir de la région d'Afrine en Syrie où se trouvent des formations de Kurdes armés et contre laquelle l'armée turque mène une opération militaire, a annoncé le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdağ.

Trois missiles ont été lancés sur Reyhanli. Les services d'urgence médicale ont été dépêchés sur place. Les missiles sont tombés sur une voiture vide et sur le toit de deux maisons, précise le quotidien turc Habertürk.

Le maire de Reyhanli a déclaré qu'un citoyen syrien était mort dans cette attaque et qu'une trentaine d'autres personnes y avaient été blessées.

«Le pilonnage par missiles a fait un mort, c'est un Syrien. 32 autres personnes ont été blessées. Deux d'entre elles sont dans un état grave. Tous les blessés ont ont été transportés à l'hôpital de la ville», a-t-il indiqué à la chaîne de télévision NTV.

L'état-major turc a annoncé samedi le lancement de l'opération Rameau d'olivier contre des combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG) et du Parti de l'union démocratique (PYD), mouvements dont Ankara pense qu'ils forment la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit en Turquie.

Le Président syrien Bachar el-Assad a déclaré que l'agression turque contre la ville d'Afrine était liée à la politique que mène Ankara depuis le début de la crise en Syrie, à savoir celle d'un appui aux extrémistes.

Moscou a exprimé ses préoccupations face à la situation dans la zone d'Afrine et a appelé les parties en conflit à faire preuve de retenue réciproque.

Dossier:
Opération turque «Rameau d’olivier» contre les Kurdes à Afrine (114)

Lire aussi:

Une personne de 70 ans environ décapitée à l'intérieur de la basilique Notre-Dame à Nice, selon Nice-Matin
Un million de Français sont actuellement porteurs du virus, estime Olivier Véran
Le Kremlin réagit après les piques de Kadyrov contre Macron
Tags:
frappe de missile, blessés, opération militaire, pilonnage, Kurdes, Rameau d'olivier, Parti de l'Union démocratique (PYD) kurde syrien, Unités de protection populaire kurdes (YPG), Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Bekir Bozdag, Bachar el-Assad, Hatay, Afrine (Syrie), Ankara, Turquie, Moscou, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook