Ecoutez Radio Sputnik
    stade

    À quoi les Iraniennes sont-elles prêtes pour regarder du football au stade?

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    271

    Un groupe d’Iraniennes déguisées en hommes a réussi à entrer dans un stade à Téhéran en violant les lois du pays. Depuis la révolution de 1979, les femmes n’ont pas le droit de se rendre à de nombreux évènements sportifs en Iran.

    Cinq femmes qui portaient de fausses barbes, des perruques et des vêtements d'homme ont réussi à entrer au stade Azadi à Téhéran afin de supporter le Persépolis Téhéran FC qui a gagné la Coupe du golfe Persique.

    Les femmes n'ont plus le droit d'assister à des matchs de football depuis la révolution islamique de 1979, les autorités du pays expliquant cette mesure par la nécessité de protéger les femmes de l'ambiance vulgaire.

    ​Ce n'est pas la première fois que des Iraniennes utilisent cette astuce afin de regarder un match de football au stade. La semaine dernière 35 femmes avaient été arrêtées pour tentatives d'assister au match de Persépolis contre Esteghlal dans le même stade.

    ​En 2006 le film «Offside» («Hors jeu») consacré aux femmes qui se déguisent en hommes afin d'entrer au stade Azadi lors d'un match de qualification à la Coupe du Monde contre Bahreïn a été réalisé.

    Le Président iranien Hassan Rohani veut assouplir les restrictions d‘assister à certains évènements imposées aux femmes. Elles ont déjà été autorisées à assister aux matchs de basketball et de volleyball mais dans une section séparée des hommes.

    Lire aussi:

    Les Saoudiennes viennent seulement d’obtenir un droit dont jouissent déjà les Afghanes
    Des fans de foots iraniens dissipent le mythe des «violents supporters russes»
    Ne manquez pas l'occasion de goûter les plats traditionnels de Kaliningrad
    Tags:
    femme, football, Téhéran, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik