Ecoutez Radio Sputnik
    Tsunami. Image d'illustration

    La cause du tsunami de 193 mètres en Alaska révélée

    CC0 / Pixabay / WikiImages
    International
    URL courte
    11728

    La fonte des glaciers provoquera de plus en plus de tsunamis à grande échelle dans les années à venir, affirment des scientifiques américains. Un cataclysme semblable a frappé l’Alaska en octobre 2015.

    Le réchauffement climatique peut causer de plus en plus de tsunamis de plusieurs centaines de mètres, estiment les auteurs d'une recherche publiée par la revue Scientific Reports.

    Les scientifiques rappellent que le 17 octobre 2015, suite à la fonte du glacier Tyndall, 180 millions de tonnes de pierres se sont écroulées dans la mer près du fjord Taan, en Alaska, ce qui a provoqué un tsunami de 193 mètres, l'un des plus grands jamais enregistrés. Malgré son échelle, ce tsunami n'a pas fait de morts. Par ailleurs, les experts n'ont repéré ses traces que quelques heures plus tard.

    Selon cette recherche, de tels cataclysmes peuvent menacer la Norvège, le Groenland et la Patagonie.

    Lire aussi:

    Un raz-de-marée avec des vagues hautes de 200 mètres passe inaperçu en Alaska
    Un crâne de 6.000 ans pourrait avoir appartenu à la plus ancienne victime d’un tsunami
    Des flashs verts bizarres apparaissent dans le ciel mexicain après le séisme
    Tags:
    tsunamis, fonte des glaces, réchauffement climatique, Patagonie argentine, Groenland, Alaska, Norvège, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik