Ecoutez Radio Sputnik
    Dollar

    Miner la confiance dans le dollar est une grave erreur des USA, selon Poutine

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    8360

    Les États-Unis scient la branche sur laquelle ils sont assis en torpillant la confiance dans le dollar en tant que monnaie de réserve, a déclaré mercredi le Président russe.

    La politique extérieure américaine mine la confiance dans le dollar comme seule monnaie de réserve, a affirmé Vladimir Poutine à une session plénière de la Semaine russe de l'énergie répondant à la question de commenter la possibilité de sanctions américaines sur les échanges en dollar.

    «Il me semble que nos partenaires américains commettent une colossale erreur stratégique, ils torpillent la confiance dans le dollar en tant que monnaie universelle, de fait, seule monnaie de réserve aujourd'hui et instrument universel», a annoncé le Président russe.

    Selon lui, les autorités américaines «scient la branche sur laquelle elles sont assises» par cette politique «étonnante» et «étrange».

    «C'est une erreur typique de tout empire quand les gens pensent que rien ne se passera, tout est si puissant, tout est si fort, stable, qu'il n'y aura aucune conséquence négative. Mais non, elles viendront tôt ou tard.»

    Le dirigeant russe a évoqué plusieurs autres dossiers d'actualité lors de l'événement énergétique qui se déroule à Moscou du 3 au 6 octobre. Concrètement, Vladimir Poutine s'est exprimé sur l'initiative de l'UE en vue de contourner les sanctions décrétées contre l'Iran par les États-Unis, sur l'influence de la politique intérieure de plusieurs pays européens sur les prix du gaz russe et sur la construction du gazoduc Nord Stream 2.

    Lire aussi:

    Les États-Unis sapent la confiance dans le dollar, selon Poutine
    L’euro peut-il rivaliser avec le dollar? Poutine se prononce
    Sergueï Lavrov met les USA en garde contre «un grave abus du dollar»
    Tags:
    politique, monnaie de réserve, dollar US, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik