Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Donald Trump explique à qui il faut dire «merci» pour la chute des prix du pétrole

    © Sputnik . Sergej Gunejew
    International
    URL courte
    121021

    D’après le Président américain, c’est grâce à lui que les prix du pétrole connaissent une importante baisse. Ils sont actuellement à leur plus bas niveau depuis début 2018.

    Donald Trump s'est montré content d'avoir fait baisser les prix du pétrole, ce qu'il n'a pas manqué d'indiquer sur son compte Twitter.

    «Tellement bien que les prix du pétrole soient en baisse (merci le Président T). Ajoutez cela, qui ressemble à une importante réduction d'impôts, à nos autres bonnes nouvelles économiques. L'inflation en baisse (écoutez la Réserve fédérale)!»

    Le 21 novembre, le Président américain avait remercié, toujours sur son Twitter, l'Arabie saoudite pour cette décroissance mondiale.

    ​«Les prix du pétrole sont en baisse. Parfait! C'est comme une grosse réduction d'impôts pour l'Amérique et le monde! Profitez! 54 dollars étaient justement 82 dollars. Merci à l'Arabie saoudite, mais allons plus bas!»

    Le baril de Brent a atteint 61,64 dollars ce vendredi 23 novembre au matin, ce qui ne s'était pas vu depuis le 8 mars, d'après les données de l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres. Ainsi, le coût des contrats à terme pour le pétrole Brent pour livraison en janvier a diminué de 3%.

    Les investisseurs continuent également d'évaluer les perspectives de réduction de la production de pétrole de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Les membres de l'OPEP et leurs partenaires se réuniront à Vienne les 6 et 7 décembre et devront y décider de restreindre, ou non, leurs productions.

    Lire aussi:

    La décision de l’OPEP déjoue le «complot» US, selon le Président iranien
    Les prix du pétrole connaissent leur plus bas niveau depuis début 2018
    Pétrole: la Russie a en partie refusé les demandes de l’OPEP
    Tags:
    président, impôt, prix, chute, économie, pétrole, Donald Trump, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik