Ecoutez Radio Sputnik
    Sandwich

    Sous-marins, chasseurs et mêmes poussettes pour obèses: le monde grossit et s’y adapte

    CC0 / Pixabay/stevepb
    International
    URL courte
    Irina Dmitrieva
    4617

    Fin février, l’idée d’élargir les trappes des sous-marins pour rendre le service plus confortable pour les marins en surpoids aurait été étudiée au parlement britannique, d’après The Telegraph. L’épidémie d’obésité change le monde, en voilà quelques exemples recueillis par Sputnik.

    Dans un monde où le nombre de personnes en surpoids ne cesse d’augmenter et les médecins n’arrivent pas à régler ce problème, il ne reste plus qu’à s’adapter pour tenir compte de la diversité corporelle. Il est temps de voir grand et les premiers pas ont déjà été faits.

    Sous-marins avec des trappes de secours XXXL

    Un membre de la Chambre des lords et chirurgien consultant, Ian McColl of Dulwich, aurait proposé fin février d’élargir les trappes de secours des sous-marins de la Royal Navy.

    «Le trouble alimentaire le plus grave est de loin l’épidémie d’obésité qui frappe maintenant les forces armées […]. Nous devrons peut-être agrandir les trappes de secours des sous-marins pour permettre aux gens de sortir», a notamment indiqué lord McColl cité par le journal The Telegraph.

    Lors de ces auditions parlementaires, Nicola Blackwood, sous-secrétaire d'État parlementaire à la Santé depuis janvier 2019, a reconnu que le pays faisait face à une épidémie d’obésité et que, pour l’instant, aucun moyen d’arrêter sa propagation n’avait été trouvé.

    Sièges éjectables pour pilotes de chasse en surpoids

    Le lord conservateur a avancé son idée sur les sous-marins peu après l’annonce faite par des médias sur la modification des sièges éjectables du nouveau chasseur F-35 destinée à rendre cet avion pour confortable pour les pilotes en surcharge pondérale.

    Selon The Telegraph qui se réfère à des sources au sein de l’armée, chaque F-35 a été équipé d’un siège capable d’éjecter une personne pesant près de 114 kg. Les nouveaux sièges auraient été conçus pour faire face au «profil physique de plus en plus diversifié» des équipages modernes.

    Cette décision aurait été prise après qu’une enquête a révélé en 2018 que 4.272 pilotes étaient classés comme obèses, le plus grand nombre jamais enregistré, note le journal. En 2014, l'armée de l'air a ordonné à ses pilotes en surpoids d’adopter un mode de vie plus sain, craignant qu’un trop grand nombre d'entre eux ne soient pas «en pleine forme».

    Poussettes pour Pantagruel

    En Suède, les autorités ont récemment adopté de nouvelles normes de sécurité pour les poussettes et landaus en raison de l’augmentation du nombre d’enfants en surpoids.

    Le Swedish Standards Institute (SIS) et l’agence suédoise pour les droits des consommateurs se sont chargés de définir les nouveaux paramètres pour les poussettes qui pouvaient jusqu’ici accueillir des enfants de la naissance à leur 15 kg, a annoncé le 25 février l’agence suédoise TT News. À présent, les poussettes doivent supporter des enfants jusqu’à 20 à 22 kg.

    Les nouvelles normes précisent aussi la composition chimique des matériaux utilisés pour fabriquer les poussettes, en vue de les rendre plus résistantes.

    Embarquer à temps pour le train de la diversité

    Victoria’s Secret est célèbre pour ses anges aux silhouettes filiformes. Depuis quelques années, cette marque de lingerie fait l’objet de critiques en raison de l’absence de grandes tailles dans ses rayons. En effet, alors que certaines marques dont Mango, Adidas, Nike, Asos et d’autres, ont présenté des lignes de vêtements grande taille, Victoria’s Secret s’en tient toujours aux collections destinées aux femmes plutôt minces et cela lui fait perdre des bénéfices.

    En 2015, la griffe américaine s’est attiré les foudres avec sa campagne du «Corps parfait» dont le slogan avait été modifié en «Un corps pour toutes». En 2018, Ed Razek, son directeur marketing provoquait l’indignation sur les réseaux sociaux affirmant dans une interview à Vogue que la marque ne voulait pas de mannequins transgenres ou rondes dans ses défilés. Les modèles de la marque de lingerie grande taille Navabi ont contre-attaqué en publiant une vidéo où ils demandent «Hey Victoria, quel est ton secret?». «Ton secret est que tu n’en as rien à faire de nous. Ton secret est que tu n’en as rien à faire de notre diversité», affirment-elles.

    Depuis, le directeur marketing a présenté des excuses, la PDG de la marque, Jan Singer, a présenté sa démission. Mais il semblerait que ce soit trop tard: les chiffres montrent une baisse des ventes, et l’action Victoria's Secret a même perdu 40% de sa valeur en 2018, note le magazine Madame Le Figaro.

    Places spéciales pour des fans de foot à surcharge pondérale

    Souhaitant accorder des sièges plus confortables à ses fans en surpoids, la Fédération internationale de football association (FIFA) a proposé en 2017 des billets spéciaux pour la Coupe des confédérations.

    Sur son site officiel, la FIFA définit les personnes en surpoids comme «des personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) est égal ou dépasse les 35 kg/m2. Les sièges, très larges, destinés à ces personnes étaient situés dans des secteurs plus accessibles. Pour acheter ces billets spéciaux, les supporters étaient invités à fournir une «note de médecin indiquant l'IMC de la personne» pendant la réservation du billet.

    Ce n'était pas la première fois que la FIFA mettait en vente des billets pour les personnes en surpoids. Lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil, les fans avaient la possibilité d'acheter des billets pour un siège renforcé à double largeur. Le prix de ces billets disponibles sur présentation d'une note de médecin était 50% inférieur à celui des billets ordinaires.

    Seconde chance pour les candidats à la Marine US de forte corpulence

    En janvier 2016, le commandement de la Marine américaine a décidé de donner une seconde chance à des milliers de marins qui risquaient d’être limogés et à recrues potentielles jugées inaptes pour cause de surcharge pondérale, d’après les médias.

    La Marine a adopté des règles «plus réalistes» permettant aux candidats ayant un tour de taille excessif d’entreprendre une nouvelle tentative de passer le test d’obésité.

    Selon Associated Press, ces dernières années le nombre de marins quittant l’US Navy parce qu'ils ne répondaient pas aux normes physiques a plus que doublé, passant de 694 en 2011 à 1.536 en 2014. Le commandement a alors estimé qu’il serait raisonnable de faire primer les compétences techniques des soldats sur leur forme physique.

    L’augmentation du nombre des personnes de forte corpulence influe sur les mentalités et oblige les autorités et le marché à s’adapter. Ce phénomène devrait être l’occasion d’améliorer la lutte contre les discriminations et de promouvoir le respect de la diversité corporelle.

    Lire aussi:

    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Macron estime que ce n'est pas que lui qui a été sifflé le 14 juillet - vidéo
    «Kim Jong-un» charrie les armes françaises et s’invite au défilé du 14 juillet à Paris - vidéo
    Tags:
    surpoids, sous-mariniers, pilote, femmes, enfants, poussette, sous-marins, F-35A, Coupe des confédérations 2017 de la FIFA, Navabi, FIFA, Chambre des Lords, Victoria’s Secret, Swedish Standards Institute (SIS), Nicola Blackwood, Ian McColl of Dulwich, Suède, États-Unis, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik