International
URL courte
11617
S'abonner

S’exprimant depuis la Maison-Blanche, le Président américain a fait état de la réception d’une autre «lettre magnifique» de la part du leader nord-coréen. Il a, en outre, fait savoir qu’il continuait à faire confiance à ce dernier et ce, en dépit de l’absence de percée en matière de dénucléarisation.

Le Président des États-Unis, Donald Trump, a déclaré le 11 juin avoir reçu une «lettre magnifique» du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un.

«Je viens juste de recevoir une lettre magnifique de Kim Jong-un», a-t-il annoncé, ajoutant qu'il continuait à faire confiance au leader nord-coréen malgré le peu de progrès concernant la dénucléarisation de Pyongyang car il avait «tenu parole».

Pour rappel, ce n’est pas la première fois que le dirigeant américain utilise cette épithète en évoquant un courrier reçu. Ainsi, il l’avait déjà employée pour décrire les messages adressés par son prédécesseur Barack Obama et par son homologue chinois, Xi Jinping.

Quant aux missives de Kim Jong-un, elles ont déjà eu droit, elles aussi, à une telle description. Ainsi en octobre dernier, Trump avait assuré que Kim Jong-un et lui étaient «tombés amoureux», et avait salué les «magnifiques lettres» que lui avait écrites le leader nord-coréen.

Pour mémoire, avant leur premier sommet qui a eu lieu le 12 juin 2018 à Singapour, les deux dirigeants s’étaient pourtant peu ménagé: «petit homme-fusée», «psychopathe», ce ne sont que quelques expressions formulées par l’hôte de la Maison-Blanche à l’encontre de Kim. Ce dernier a qualifié en retour le dirigeant américain de «lunatique».

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
Barack Obama, Xi Jinping, lettre, Kim Jong-un, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook