International
URL courte
36986
S'abonner

Donald Trump, interrogé sur une possible riposte après que l'Iran a abattu un drone américain le 20 juin, est resté évasif, lançant un simple «Vous le saurez bientôt», selon Reuters.

Dans le contexte de l'accroissement des tensions entre Téhéran et Washington ces derniers jours, le Président des États-Unis a été interrogé au sujet d'éventuelles frappes contre la République islamique en représailles au drone américain abattu. Reuters rapporte que Donald Trump a répondu par un laconique:

«Vous le saurez bientôt».

Le 20 juin, les Gardiens de la révolution islamique ont annoncé avoir abattu un drone espion américain qui «était entré dans l'espace aérien iranien» dans la province d'Hormozgan, qui borde le détroit d'Ormuz. Un responsable US a confirmé l’attaque contre un appareil américain, affirmant que celui-ci se trouvait dans l’espace international.

Malgré le fait que Donald Trump ait évoqué une grosse erreur, en réagissant sur son compte Twitter à la destruction par les Gardiens de la Révolution islamique d’un drone américain, plus tard dans la journée il a déclaré ne pas exclure l'hypothèse que le tir en question ait pu être une «erreur humaine».

«J'ai le sentiment que c'était une erreur faite par quelqu'un qui n'aurait pas dû [prendre cette décision, ndlr]. J'ai du mal à croire que cela était délibéré», a déclaré Trump depuis le Bureau ovale.

Les tensions sont montées d'un cran entre Washington et Téhéran depuis l'annonce faite par Donald Trump du retrait des États-Unis de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien. Dans ce contexte, les craintes d'une confrontation directe se sont accrues la semaine dernière lorsque deux pétroliers ont été attaqués dans le golfe d'Oman, près du détroit d'Ormuz.

Les États-Unis accusent les autorités iraniennes d'en être responsables, ce qu'elles nient.

Lire aussi:

Un chef partage son secret pour des pommes de terre rôties parfaites 
Un homme «neutralisé» à Paris après avoir tenté d'attaquer des policiers au couteau
Un puissant séisme frappe la Grèce et la Turquie, plusieurs morts et plusieurs centaines de blessés - images
Attaque à Nice: un deuxième homme qui a été en contact avec le tueur placé en garde à vue
Tags:
Washington, Téhéran, États-Unis, conflit, attaque, drone, frappes, Iran, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook