Ecoutez Radio Sputnik
    Paris, image d'illustration

    Suite à l’annonce sur l’uranium iranien, Paris appelle Téhéran à respecter l’accord nucléaire

    © Sputnik . Natalia Seliverstova
    International
    URL courte
    L'Iran commence à enrichir son uranium à un niveau prohibé, 2019 (19)
    20024
    S'abonner

    Téhéran ayant annoncé qu’il enrichira son uranium au-dessus de la limite fixée par l’accord conclu en 2015 à Vienne, la France, partie prenante du Plan d’action global commun, a fermement demandé à la République islamique d’arrêter ses activités allant à l’encontre de ses engagements.

    La France a exprimé ce dimanche 7 janvier sa «grande inquiétude» après que l’Iran a annoncé qu’il commençait à enrichir de l'uranium à un taux prohibé par l'accord nucléaire de Vienne.

    En outre, Paris a appelé avec insistance les Iraniens à arrêter toute activité qui sort du cadre du Plan d’action global commun (JCPoA).

    «Nous demandons fermement à l'Iran de mettre un terme à toutes les activités non conformes à ses engagements au titre du JCPoA», a insisté la porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Agnès von der Mühll, dans un communiqué.

    Et d’ajouter que la France restait en contact étroit avec les partenaires afin de stimuler en cas de besoin la désescalade des tensions liées au dossier nucléaire iranien.

    L’Iran augmente l’enrichissement de son uranium au-dessus de la limite fixée

    L'Iran a annoncé plus tôt dans la journée de dimanche qu'il commençait à enrichir de l'uranium à un niveau au-dessus de la limite fixée par l'accord de Vienne sur son programme nucléaire conclu en 2015 et a dit pouvoir s'affranchir d'autres obligations dans 60 jours.

    Les autorités iraniennes ont également espéré que l’accord de Vienne serait conservé, mais «pas à n'importe quel prix ni à celui des intérêts nationaux».

    Les mesures adoptées par Téhéran constituent un des éléments de la riposte iranienne à la décision annoncée en mai 2018 par Donald Trump de sortir unilatéralement son pays de cet accord et de rétablir les sanctions américaines contre l'Iran qui avaient été levées en vertu du JCPoA.

    L'accord de Vienne a été conclu entre l'Iran et le groupe dit P5+1 (Chine, États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie et Allemagne) après 12 ans de crise autour du programme nucléaire iranien.

    Par ce texte, l'Iran s'engage à ne pas se doter de la bombe atomique et à limiter drastiquement ses activités nucléaires en échange de la levée de sanctions internationales qui asphyxiaient son économie.

    En vertu de l'accord, l'Iran peut enrichir de l'uranium jusqu'à 3,67%, soit bien en dessous des quelque 90% nécessaires pour produire une arme nucléaire.

    Dossier:
    L'Iran commence à enrichir son uranium à un niveau prohibé, 2019 (19)
    Tags:
    enrichissement d'uranium, Iran, Plan global d'action conjoint (JCPOA), uranium, États-Unis, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik