International
URL courte
5014122
S'abonner

Le chef du gouvernement israélien, Benyamin Netanyahou, qui s'est rendu sur une base de chasseurs-bombardiers F-35, a mis en garde l'Iran qu'il était à la portée des frappes israéliennes, commentant les menaces iraniennes de détruire Israël.

Téhéran doit se rappeler que les avions israéliens «peuvent atteindre n'importe quel point du Moyen-Orient, y compris l'Iran», a déclaré le Premier ministre Benyamin Netanyahou lors d'une visite dans une base de chasseurs-bombardiers israéliens F-35.

«L'Iran a récemment menacé de détruire Israël. Il convient de rappeler que ces avions peuvent atteindre n'importe quel point du Moyen-Orient, y compris l'Iran et certainement la Syrie», a indiqué M.Netanyahou lors d'une allocution publique dont un fragment a été publié sur son compte Twitter.

Après avoir commandé une cinquantaine d'avions de 5e génération aux États-Unis et en avoir reçu au moins neuf, Israël reste le seul propriétaire de ces appareils au Moyen-Orient et le premier au monde à les avoir utilisés au combat. Dans la Force aérienne israélienne, les chasseurs ont été baptisés Adir (Puissant, en hébreu).

La semaine dernière, Mojtaba Zonnour, président du comité nucléaire du parlement iranien, cité par la chaîne d'information Al-Alam, a affirmé que si les États-Unis attaquaient l'Iran, Israël serait détruit en une demi-heure.

Le commandement central de l'US Air Force a annoncé vendredi 28 juin que les États-Unis avaient déployé pour la première fois leurs avions de chasse furtifs F-22 au Qatar afin de renforcer la protection des forces américaines sur fond de tensions avec l'Iran. L’armée américaine a publié sur son site des photos montrant plusieurs F-22 en train d’atterrir sur la base.

Lire aussi:

Erdogan espère que la France «se débarrassera au plus vite du danger Macron»
L’organisateur de l’orgie gay ayant accueilli l’eurodéputé hongrois livre des détails de la soirée
Pfizer n'est «pas certain» que son vaccin stoppe la transmission du Covid-19
Tags:
F-35 Lightning II, Benjamin Netanyahou, mise en garde, avions militaires, Iran, Israël
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook