Ecoutez Radio Sputnik
    Golfe Persique

    Un général iranien affirme que les navires américains de guerre se sont «retirés du golfe Persique»

    CC BY 2.0 / Ninara / IMG_6868 Iran
    International
    URL courte
    10552
    S'abonner

    Après la critique par le Président Rohani du projet américain sur la création d’une coalition maritime dans le golfe Persique, le commandant de la Force de défense aérienne de l'armée iranienne a déclaré que les États-Unis retiraient leurs navires de guerre de cette zone.

    Le brigadier général Alireza Sabahi Fard, commandant de la Force de défense aérienne de l'armée iranienne, a affirmé que des navires de guerre américains quittaient le golfe Persique.

    «Aujourd’hui, le fait que l’ennemi ait été contraint de s’arrêter à 321 kilomètres du détroit d’Ormuz en retirant ses navires du golfe Persique, c'est bien à cause du pouvoir de dissuasion des forces armées (iraniennes); il sait que la puissance défensive de l'Iran ne peut être mise à l'épreuve», a déclaré Fard aux journalistes jeudi 15 août à Téhéran, faisant une allusion évidente aux États-Unis.

    Toutefois, ces affirmations ne peuvent pas être vérifiées pour le moment, puisqu’aucune précision n’a été donnée sur le type de navires de guerre américains.

    L’Iran vs la coalition maritime US

    Le Président iranien Hassan Rohani a déclaré mercredi 14 août que l’Iran et les pays côtiers du golfe Persique étaient en mesure d’assurer la sécurité maritime de la région et n’avaient pas besoin d’une force étrangère, rejetant le projet américain de créer une coalition maritime dans la zone.

    Le mois dernier, les États-Unis ont lancé l’idée de la création d’une coalition internationale pour escorter les navires de commerce dans le golfe Persique. La Grande-Bretagne a annoncé qu'elle y prendrait part, mais de nombreux alliés de Washington, notamment européens, ne voulaient pas donné suite, ne souhaitant pas participer à un conflit ouvert dans cette région par laquelle transite le tiers du pétrole acheminé par voie maritime au monde.

    Tags:
    Hassan Rohani, navires, coalition, États-Unis, Iran
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik