International
URL courte
19306
S'abonner

La justice russe a condamné un Français, démuni de l’enregistrement nécessaire et accusé d’avoir proposé un pot-de-vin aux forces de l’ordre lors d’un contrôle à Togliatti, à 10 mois de prison ferme, indiquent les médias russes. Le Havrais ne s’était pas enregistré dans la ville où il séjournait et a été arrêté.

Le professeur de français accusé d’avoir voulu corrompre les forces de l’ordre russes à Togliatti, privé d’enregistrement dans cette ville, a été condamné ce 19 août à 10 mois de prison ferme, déclarent les autorités locales. Selon les médias russes, il ne disposait que d’un visa d’affaires et était enregistré à Moscou alors qu’il aurait dû avoir un visa de travail.

Le verdict a été annoncé au tribunal de Togliatti, une ville située dans la région de Samara, après les plaidoiries du procureur et de la défense du Français, originaire du Havre, qui avaient eu lieu le 14 août. Gurvan Le Gall, âgé de 40 ans, avait été placé en détention provisoire le 23 mars à la suite d’accusations d’avoir proposé un pot-de-vin de 15.000 roubles (environ 200 euros) aux forces de l’ordre lors d’un contrôle, selon la police.

La barrière linguistique

La défense a dénié les allégations, en expliquant l’incident par le manque de compréhension de la part du ressortissant français. Il a pensé que les policiers lui avaient demandé de régler une amende en raison de l’absence d’enregistrement.

«Les policiers auraient dû avertir Le Gall de l’illégalité de proposition d’un pot-de-vin, mais ils parlaient avec lui sans interprète, et il ne les a pas compris», a souligné son avocat, Vladimir Oussanov, cité par la télévision russe OTR.

Le Havrais s’est installé en Russie il y a plusieurs années et a fondé une école de cours de français en ligne, intitulée French Teachers, à Samara en 2014.

Lire aussi:

Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Coronavirus: deux nouveaux cas recensés en France
Coronavirus: un premier cas confirmé en Algérie, un citoyen italien
Tags:
corruption, Russie, Le Havre, Samara, tribunal, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook