International
URL courte
4223136
S'abonner

Les États-Unis ont transféré des bombardiers furtifs stratégiques B-2 au Royaume-Uni, a annoncé le Commandement des forces des États-Unis en Europe (EUCOM).

Plusieurs bombardiers furtifs à capacité nucléaire Northrop B-2 Spirit de l’armée de l’air américaine sont arrivés au Royaume-Uni, a annoncé le Commandement des forces des États-Unis en Europe (EUCOM).

«Une unité de bombardiers furtifs B-2 Spirit, des aviateurs et du matériel de soutien de la 509e escadre de bombardement de la base aérienne de Whiteman, dans le Missouri, sont arrivés dans la zone de responsabilité du Commandement européen des États-Unis pour un déploiement visant à intégrer le théâtre et l'entraînement au pilotage. Les avions opéreront depuis la base aérienne de Fairford, en Angleterre», indique le commandement dans un communiqué.

Des vidéos qui montreraient l’atterrissage d’un B-2 à Fairford ont été publiées dans les réseaux sociaux.

​Selon les médias britanniques, trois avions B-2 Spirit, dont les indicatifs d’appels seraient Death («mort») 11, 12 et 13, se sont posés mardi matin à la base de Fairford, dans le sud-ouest de l’Angleterre.

Deux avions seraient arrivés avant 13h00, tandis que le troisième aurait atterri peu de temps après.

​Selon le communiqué de l’EUCOM, les B-2 participeront à des exercices conjoints en Europe pour «améliorer l'interopérabilité des bombardiers».

​«S’entraîner avec des partenaires, des pays alliés et d'autres unités de l'US Air Force contribue à notre préparation et nous permet d'établir des relations durables et stratégiques nécessaires pour faire face à un large éventail de défis mondiaux», ajoute l’EUCOM.

Le Northrop B-2 Spirit

Le Northrop B-2 Spirit est un bombardier furtif multirôle capable de porter des armes conventionnelles et nucléaires.

Les B-2 Spirit ont pour la première fois été utilisés en Serbie, durant la guerre du Kosovo de 1999. Un B-2 y a notamment bombardé l’ambassade de Chine à Belgrade. Les États-Unis ont également envoyé ces appareils en Afghanistan en 2001, en Irak en 2003, ainsi qu'en Libye en 2011 et en 2017.

Lire aussi:

Ces 25 propriétaires du 93 ont appris par simple lettre qu’ils étaient expropriés
Un eurodéputé surpris dans une orgie gay à Bruxelles présente sa démission
Méfiance face aux vaccins anti-Covid: «vous n’êtes ni des cobayes ni des jouets de l’industrie pharmaceutique»
Tags:
avions militaires, base aérienne, Royaume-Uni, avions furtifs, bombardier, B-2 Spirit
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook