Ecoutez Radio Sputnik
    ouragan, image d'illustration

    «Monstre absolu»: les États-Unis se préparent à l’arrivée de l’ouragan Dorian

    © REUTERS / Handout
    International
    URL courte
    25305
    S'abonner

    L’ouragan Dorian qui est passé en catégorie 4 sur une échelle de 5 se dirige vers les Bahamas et la Floride, avec des vents atteignant 215 km/h. Donald Trump a déjà qualifié le cyclone de «monstre absolu».

    Les États-Unis et les Bahamas se préparent à l'arrivée de l'ouragan Dorian. Ce dernier a été classé vendredi 30 août en catégorie 4 sur l'échelle d'intensité des cyclones, qui en compte cinq. Situé à 715 kilomètres à l'est de la pointe nord-ouest de l'archipel des Bahamas, où une alerte ouragan a été déclenchée, Dorian devrait encore se renforcer au fur et à mesure de sa progression vers la Floride, où il est attendu lundi ou mardi, indique Reuters.

    Le gouverneur de Floride a invité vendredi les habitants de son État à stocker des vivres et de l'eau pour une semaine au moins et à se préparer à des coupures de téléphone et d'électricité.

    Les Bahamas en première ligne

    Selon le dernier bulletin émis par le Centre national des ouragans américain (NHC), les Bahamas seront les premiers à recevoir le coup. Dorian doit frapper cette grande destination touristique des Caraïbes dimanche 1er septembre.

    «Ceux qui ne veulent pas évacuer se mettent en grand danger», a prévenu le Premier ministre des Bahamas Hubert Minnis. «Je vous en conjure: ne soyez pas insensés et n'essayez pas de braver l'ouragan», a-t-il appuyé, ajoutant que la tempête «pourrait mettre des vies en danger».

    Les services météorologiques régionaux ont averti les habitants, leur conseillant de se préparer à des «dégâts catastrophiques».

    «Monstre absolu»

    Dans une vidéo publiée vendredi 30 août, Donald Trump a averti que l’ouragan menaçait de devenir un «monstre absolu». Il a indiqué que le cyclone doit encore gagner en puissance et «rester un ouragan majeur extrêmement dangereux».

    M.Trump a par ailleurs annulé le voyage qu'il devait effectuer en Pologne ce week-end, pour s'assurer en personne que «l'ensemble des moyens de l'État fédéral soient focalisés sur la tempête qui arrive».

    La Floride, principalement constituée d'une péninsule au sud-est des États-Unis, se trouve chaque année en première ligne lors de la saison des ouragans. Avec un relief très plat, le littoral est particulièrement menacé par une montée des eaux. Le centre des terres se caractérise également par de faibles altitudes. Pour les habitants, la principale menace est donc les inondations.

    Tags:
    Floride, Donald Trump, ouragan, Bahamas, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik