International
URL courte
18852
S'abonner

L’armée libanaise a dénoncé une violation de son espace aérien par un drone israélien qui a incendié une forêt de pins non loin de la frontière. L’État hébreu a reconnu son implication dans ces départs de feu.

Un drone israélien a violé l’espace aérien libanais et largué des substances inflammables sur une pinède dans le sud du Liban, proche de la frontière entre les deux pays, a annoncé l’armée libanaise.

L'armée israélienne a reconnu dans un communiqué que des feux de forêt signalés près de la frontière «résultaient d'opérations de nos forces dans ce secteur», sans plus de précisions.

Des habitants et des sources sécuritaires au Sud-Liban, cités par Reuters, ont indiqué que l'armée israélienne avait tiré ces derniers jours des obus incendiaires dans le secteur des fermes de Chebaa, un territoire contesté entre le Liban et le plateau du Golan occupé par Israël.

Israël se prépare à une riposte militaire du Hezbollah depuis que deux de ses drones ont été détruits au-dessus de Beyrouth le week-end dernier. Le chef du mouvement pro-iranien, Sayyed Hassan Nasrallah, a déclaré samedi 31 août qu'une telle incursion ne pouvait pas rester sans réponse.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
Israël, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook