Ecoutez Radio Sputnik
    Des systèmes antimissiles américains Patriot

    Attaque contre Saudi Aramco: le système Patriot non conforme aux caractéristiques déclarées, dit la Défense russe

    © AP Photo / Michael Sohn
    International
    URL courte
    Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
    7924410
    S'abonner

    Après l'attaque contre Saudi Aramco, un responsable du ministère russe de la Défense a déclaré que le système Patriot n'était pas conforme aux caractéristiques déclarées.

    Un responsable du ministère russe de la Défense a évoqué le fonctionement du système américain Patriot après l'attaque de drones contre des raffineries en Arabie saoudite.

    «Les justifications du secrétaire d’État américain [Mike Pompeo, ndlr] qui a déclaré que "parfois, les systèmes antiaériens du monde entier donnent des résultats contradictoires" n’auraient pu être acceptées que s’il était question d’un seul système Patriot qui défendait concrètement le site attaqué, selon une source au sein du ministère de la Défense. Mais grâce aux États-Unis, l’Arabie saoudite a déployé ces dernières années sur son territoire, surtout dans sa partie septentrionale, un puissant système de défense antiaérienne dans la région à champ de radar ininterrompu.»

    Mike Pompeo avait précédemment évoqué les batteries antiaériennes saoudiennes, qui comprennent le système américain Patriot, en déclarant que ces systèmes ne donnaient pas toujours «le résultat escompté».

    «Il ne peut y avoir qu’une seule raison: les systèmes Patriot et Aegis tant vantés par les Américains ne sont pas conformes aux paramètres déclarés et n’ont qu’une faible efficacité de lutte contre des cibles aériennes de petites dimensions et les missiles de croisière, a poursuivi le responsable. Ils ne sont tout simplement pas capables de repousser une large utilisation par l’ennemi de moyens d’attaque aérienne dans la réalité du combat.»

    Toujours selon la même source, la frontière septentrionale de l’Arabie saoudite est protégée par 88 systèmes de lancement Patriot. En outre, trois destroyers à armes guidées de la Marine américaine dotés du système Aegis à 100 missiles SM-2 se trouvent dans le Golfe au large des côtes de l’Arabie saoudite.

    Proposition de Moscou

    Auparavant, Vladimir Poutine avait proposé à l'Arabie saoudite d’acheter des systèmes de défense S-300 ou S-400 russes pour protéger ses infrastructures.

    Des rebelles yéménites Houthis avaient précédemment revendiqué l’attaque de drones contre plusieurs grands sites et raffineries en Arabie saoudite. Mike Pompeo avait pour sa part officiellement remis en question la version yéménite en parlant d'une implication de l'Iran dans ces attaques. 

    Dossier:
    Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
    Tags:
    défense antiaérienne, États-Unis, raffinerie, S-400, Téhéran, Iran, ministère russe de la Défense, drone, attaque, missiles, Aegis, Vladimir Poutine, Mike Pompeo, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik