International
URL courte
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
138103
S'abonner

Dans le but de renforcer la défense aérienne et antimissile de l'Arabie saoudite, dont des installations pétrolières ont récemment été la cible d'une attaque de drones, Washington enverra près de 200 militaires et des missiles Patriot dans le royaume, a annoncé le Pentagone.

Les États-Unis vont envoyer 200 militaires et des missiles Patriot en Arabie saoudite «à la lumière des attaques récentes» attribuées par Washington à Téhéran, a annoncé jeudi le Pentagone.

«Ce déploiement renforcera la défense aérienne et antimissile du royaume contre les infrastructures militaires et civiles cruciales», a déclaré un porte-parole du ministère, Jonathan Hoffman, cité par l'AFP.

Et d'appeler «d'autres pays» à «contribuer à un effort international visant à renforcer la défense de l'Arabie saoudite».

Les attaques de drones

Samedi 14 septembre, deux installations pétrolières de la compagnie Aramco en Arabie saoudite ont subi une attaque de drones. Celle-ci a été revendiquée par les rebelles yéménites houthis. Selon les autorités saoudiennes, au moins 18 drones et sept missiles de croisière ont été utilisés. L’Arabie saoudite ainsi que plusieurs pays occidentaux accusent l’Iran, qui soutient le mouvement houthi, d’avoir orchestré l’opération. Téhéran a démenti toute implication.

Dossier:
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)

Lire aussi:

Une bactérie s'échappe d’un laboratoire en Chine, près de 3.000 personnes contaminées
Une photo du nouveau maire de Bobigny avec l’épouse d'un membre du gang des Barbares suscite un tollé
Prise d’otage dans le Pas-de-Calais: un homme interpellé après l’intervention du RAID
Tags:
missiles, militaires, Arabie Saoudite, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook