Ecoutez Radio Sputnik
    Des militaires turcs près de la frontière turco-syrienne, le 9 octobre 2019

    La phase terrestre de l'offensive turque en Syrie a commencé

    © REUTERS / STRINGER
    International
    URL courte
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (121)
    7647111
    S'abonner

    Le Président turc a déclaré qu'une nouvelle opération militaire contre une milice kurde avait commencé dans le nord-est de la Syrie. Elle a été baptisée Source de paix.

    La nouvelle opération militaire turque, Source de paix, contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) a débuté dans le nord-est de la Syrie, a annoncé Recep Tayyip Erdogan sur Twitter.

    «Les Forces armées turques et l'Armée nationale syrienne ont débuté l'opération Source de paix dans le nord de la Syrie», a-t-il écrit.

    Il a en outre souligné, cité par l’agence Anadolu, que «le but de la Turquie est d’éliminer le corridor terroriste à la frontière sud, d’établir la paix et la sérénité dans la région».

    Selon Erdogan, «l’opération Source de paix neutralisa les menaces terroristes à l’encontre de la Turquie et contribuera à créer une zone de sécurité qui permettra le retour des réfugiés syriens chez eux.»

    «Nous conserverons l'intégrité territoriale de la Syrie et libèrerons le peuple de la région des griffes des terroristes», a-t-il écrit sur Twitter.

    Comme l’indique un correspondant de Sputnik présent sur place, l’aviation et l’artillerie turques pilonnent la ville syrienne de Ras al-Ayn située dans le nord de la Syrie, à la frontière avec la Turquie, et des localités voisines.

    Nouveaux messages
    • 00:52

      Les YPG perdent 10 combattants

      Comme l’annonce un correspondant de Sputnik, se référant à une source au sein des Unités de protection populaire kurdes (YPG), 10 combattants ont perdu au cours de la première journée de l’offensive.

    • 00:44

      La Défense turque parle de 181 frappes

      D’après le département militaire turc, 181 visant «des cibles terroristes» ont été effectuées dans le cadre de l’opération.  

    • 22:43

      Un représentant des Forces démocratiques syriennes a déclaré que leurs hommes avaient repoussé l’offensive turque contre la ville frontalière syrienne de Tell Abyad.

    • 22:36

      Trump évoque des conséquences allant au-delà des sanctions

      Évoquant l’offensive turque, Donald Trump a déclaré aux journalistes que les conséquences pour Ankara pourraient être plus importantes que des sanctions.

      «Je suis d’accord avec des sanctions et même [des mesures, ndlr] plus strictes que des sanctions», a-t-il déclaré aux journalistes.

      Et de répéter que si la Turquie menait une offensive contre les Kurdes, il «détruirait» l’économie turque.

    • 22:35

      Pour Le Drian, «l'opération unilatérale» «doit cesser»

      «Je condamne l'opération unilatérale lancée par la Turquie en Syrie», a déclaré mercredi soir le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

       

    • 22:13

      L’opération qui risque d’anéantir les résultats de la lutte contre Daech*

      L’opération turque en Syrie risque de réduire à zéro les succès obtenus dans la lutte contre l’organisation terroriste Daech*, a réagi dans un communiqué le chef de la diplomatie britannique.

      «Je suis sérieusement préoccupé par le fait que la Turquie entame une offensive de manière unilatérale. Cela peut déstabiliser la situation dans la région, aggraver la crise humanitaire et réduire à zéro les succès arrachés dans la lutte contre Daech* sur laquelle nous devons tous nous concentrer», a déclaré le ministre.

      *Organisation terroriste interdite en Russie

    • 21:31

      La Défense turque annonce le début de la phase terrestre de l'offensive

      Des blindés turcs traversent la ville frontalière d'Akçakale, dans le sud-est de la Turquie, quelques heures après le début de l'opération Source de paix.

      La Turquie entame l'étape terrestre de son opération contre la milice kurde en Syrie

      L’état-major turc a annoncé avoir entamé la phase terrestre de l’opération militaire contre la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG) qui avait débuté plus tôt dans la journée, dans le nord-est de la Syrie.
      En savoir plus
    • 20:52

      Florence Parly qualifie l’opération turque de «dangereuse»

      Pour la ministre française des Armées, Florence Parly, l’offensive lancée par la Turquie est «dangereuse» et donc «doit cesser».

    • 20:43

      Le bilan s’alourdit à 5 morts parmi les civils

      Au moins cinq civils ont perdu la vie et des dizaines d’autres ont été blessés dans les frappes effectuées par la Turquie, a annoncé le service de presse des Forces démocratiques syriennes dans un communqiué.

      «Nos trois militaires ont trouvé la mort, cinq civils sont décédés également, des dizaines de civils ont été blessés suite au pilonnage massif turc ciblant des zones civiles tout au long de la frontière», lit-on.

      Situation en Syrie
      © Sputnik . Ateea Al-Ateea
    • 20:17

      L’armée turque est entrée dans la ville syrienne de Tell Abyad

      Les militaires turcs ont pénétré dans la ville syrienne de Tell Abyad, dans le nord du pays, et ont entamé le combat avec les Kurdes des Forces démocratiques syriennes, a relaté un témoin à Sputnik.

      L’armée turque a en outre entamé une série de frappes d’artillerie contre la ville syrienne de Kobané (Aïn al-Arab), située à la frontière entre les deux pays, a écrit sur son compte Twitter le porte-parole des Forces démocratiques syriennes, Mustafa Bali.

      «Kobané, la ville qui a résisté à Daech* pendant des mois et qui avait ouvert la voie à leur défaite est maintenant bombardée par l’armée turque», a-t-il tweeté.

    • 19:36

      L’UE appelle la Turquie à arrêter l’offensive

      Dans une déclaration relayée le 9 octobre et soutenue par les 28 pays de l’UE, cette dernière demande à Ankara d’arrêter l’opération.

      «L’UE appelle la Turquie à mettre un terme aux actions militaires unilatérales qui ébranlent la stabilité de la région, renforcent les souffrances des civils et risquent de provoquer de nouvelles vagues de réfugiés. Les actions unilatérales de la Turquie menacent également le progrès achevé par la coalition luttant contre Daech*, la coalition donc la Turquie est le membre», détaille la déclaration.

      *Organisation terroriste interdite en Russie

    • 19:21

      «Mauvaise idée»

      Donald Trump a dit que les États-Unis n’approuvaient pas l’opération en Syrie. Pour lui, il s’agit d’une «mauvaise idée», d'après des médias.

      «La Turquie s’est engagée à protéger des civils, des minorités religieuses, ainsi qu’à veiller à ce qu’une crise humanitaire n’ait pas lieu. Et nous allons faire en sorte qu’ils respectent leurs responsabilités», a ajouté le Président états-unien.

    • 18:55

      Le secrétaire général de l’Onu très préoccupé par les événements en Syrie

      António Guterres, secrétaire général de l’Onu, est très préoccupé par la situation dans le nord de la Syrie, selon son service de presse.

      Guterres a en outre appelé à respecter la Charte de l’Onu et les normes du droit international.

      «Le secrétaire de l’Onu est profondément préoccupé par les récents événements dans le nord-est de la Syrie. Toutes les opérations militaires devront être effectuées en vertu de la Charte de l’Onu et des normes du droit humanitaire international.»

    • 18:48

      Le gouvernement allemand «condamne fermement» l’opération militaire turque

      Sur Twitter, le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, a écrit que le gouvernement allemand avait «condamné fermement» l'offensive turque qui «risquait de déstabiliser davantage la région et de provoquer une résurgence» de Daech*.

      «Nous demandons à la Turquie de mettre fin à son offensive», a-t-il ajouté.

      *Organisation terroriste interdite en Russie

    • 18:32

      Faire «payer un lourd tribut» à Ankara

      Damas «prendra toute mesure possible» pour faire «payer un lourd tribut pour son agression» à la Turquie, a dit à Sputnik l’ambassadeur syrien en Chine, Imad Moustapha.

      «Les conséquences seront graves et la Syrie prendra toute mesure possible, directe et indirecte, symétrique et asymétrique, pour faire payer un lourd tribut à la Turquie pour son agression et sa violation de notre intégralité territoriale», a souligné le diplomate.

      Situation dans le nord de la Syrie
      © Sputnik . Ateea Al-Ateea
    • 18:20

      Les civils quittent Ras al-Ayn

      Après le début de l’opération Source de paix, des civils ont commencé à fuir Ras al-Ayn, informe l’agence DHA. Ils prennent avec eux leurs affaires et se dirigent vers des zones plus sûres.

    • 18:15

      Traverser la frontière du côté de la ville de Ayn Issa, gouvernorat de Raqqa

      Les forces de l’armée turque et de l’armée syrienne libre (ASL) s’apprêtent à traverser la frontière du côté de la ville de Ayn Issa, gouvernorat de Raqqa, dans le nord de la Syrie, a fait savoir à Sputnik une source au sein de l’ASL.

    • 17:52

      Frappes terminées

      L’aviation turque a cessé ses frappes contre les villes syriennes, a annoncé la télévision du pays. Des militaires ont commencé à ramasser des blocs de béton à la frontière de deux pays.

      «L’armée du régime turc a totalement cessé ses frappes aériennes et tirs d’artillerie à la frontière avec la Syrie et a commencé à ramasser des blocs de béton à la frontière de deux pays», informe la télévision syrienne.

    • 17:46

      Réunion du Conseil de Sécurité de l’Onu

      À la demande de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de la Pologne et de la Belgique, le Conseil de sécurité de l’Onu se réunira à huis clos le 10 octobre pour débattre de la situation en Syrie, écrit l’AFP, se référant à ses sources diplomatiques.

    • 17:45

      Deux civils tués dans le nord de la Syrie

      Les Kurdes des Forces démocratiques syriennes ont annoncé la mort de deux civils dans les frappes de l’aviation turque en Syrie.

    • 17:35

      Le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a dit espérer que l’offensive soit «proportionnelle»

      «J’espère que l’opération lancée par la Turquie dans le nord de la Syrie sera proportionnelle. Nous ne devons accepter aucune action qui pourrait détériorer la situation dans la région et la souffrance des populations locales», a-t-il indiqué devant des journalistes.

    • 16:55

      «La Turquie poursuit ses objectives d’occupation»

      La députée du Conseil du peuple syrien, Makha Shbib, a indiqué à Sputnik que le but de l’offensive menée par Ankara était d’occuper le territoire syrien.

      «La Turquie poursuit ses objectives d’occupation. L'idée de diviser le nord-est de la Syrie n’a jamais quittée l'esprit d'Erdogan. Après toutes les conférences internationales qui se sont déroulées, il comptait soit lancer une opération militaire, soit soutenir les terroristes. Son ambition sont est de s’emparer d’une partie de la Syrie. Il y a bien-entendu des arrangements internationaux avec les Américains», a-t-elle dit.

    • 16:53

      L’agence Anadolu a publié une vidéo de l’opération dans le nord-est de la Syrie

    • 16:38

      Paris condamne «très fermement» l'offensive turque et saisit le Conseil de sécurité

      La France condamne «très fermement» l'offensive turque lancée le 9 octobre dans le nord de la Syrie et va saisir le Conseil de sécurité de l'Onu, a déclaré la secrétaire d'État aux Affaires européennes, Amélie de Montchalin, quelques instants après le début de l'opération turque, citée par l’AFP.

      «La France, l'Allemagne et le Royaume-Uni sont en train de finaliser une déclaration commune qui sera extrêmement claire sur le fait que nous condamnons très fortement et très fermement ce qui est rapporté», a-t-elle dit. Et d’ajouter:

      «Nous saisissons le Conseil de sécurité des Nations unies et cherchons la plus grande coalition (possible) pour apporter le sujet le plus rapidement en discussion» au niveau international.

    • 16:37

      Pour riposter aux frappes aériennes, des unités kurdes des Forces démocratiques syriennes (SDF) ont ouvert le feu contre la ville turque de Nusaybin, a annoncé la télévision syrienne.

    • 16:20

      Menaçant de couper ses financements, l’UE a demandé à Ankara d’arrêter son opération militaire.

      Ankara, image d'illustration

      L'UE exige que la Turquie mette fin à son offensive en Syrie et menace de couper les financements

      En avertissant qu’aucun financement de la part de l’Union européenne ne serait accordé pour «la création d'une zone de sécurité», le président de la commission européenne a exigé que la Turquie cesse son offensive dans le nord-est de la Syrie, lancée le 9 octobre.
      En savoir plus
    • 16:19

      Un général syrien: l’opération turque «échouera»

      Le général syrien Rada Ahmed Sharifi a commenté le début de l’offensive à Sputnik:

      «L’opération terrestre turque en Syrie échouera, parce que le gouvernement syrien ne tolérera aucune frappe au nom de la souveraineté et ne cédera pas un centimètre de ses terres», a-t-il dit.

      Et d’ajouter:

      «L’armée syrienne et le gouvernement peuvent eux-mêmes garantir la sécurité sur leur sol. Ils n’ont pour cela pas besoin d’une aide turque ou de quelqu’un d’autre.»

    • 16:12

      Franchir «sous peu»

      Dans la nuit du 8 au 9 octobre, le directeur de la communication de Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l'armée turque, épaulée par l'armée syrienne libre, allait franchir «sous peu» la frontière turco-syrienne.

      Deux hauts responsables turcs ont indiqué mardi 8 octobre à Reuters que l'armée turque avait mené des frappes à la frontière entre l'Irak et la Syrie dans la nuit de lundi à mardi pour empêcher les forces kurdes d'envoyer par cette route des renforts dans le nord-est de la Syrie.

      Le 9 octobre, Bloomberg a écrit, se référant à sa source, que des avant-gardes turques avaient pénétré mercredi 9 octobre le nord-est de la Syrie, près des villes syriennes de Tal Abyad et Ras al-Ayn.

    En direct
    La phase terrestre de l'offensive turque en Syrie a commencé
    +
    Dossier:
    Opération turque dans le nord-est de la Syrie (121)
    Tags:
    Recep Tayyip Erdogan, opération, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik