International
URL courte
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)
8228
S'abonner

Les États-Unis comptent envoyer 3.000 soldats supplémentaires en Arabie saoudite suite à l’attaque le 14 septembre de ses installations pétrolières, a annoncé le Pentagone.

Suite aux frappes contre des installations pétrolières en Arabie saoudite en septembre, le Pentagone a annoncé dans un communiqué vouloir y déployer 3.000 soldats supplémentaires.

«Mark Esper [ministre américain de la Défense, ndlr] a autorisé le déploiement de forces américaines supplémentaires» en Arabie saoudite, annonce le document. «Cela représente 3.000 soldats supplémentaires qui ont été prolongés ou autorisés au cours du dernier mois».

Outre des militaires, Washington y enverra du matériel militaire, notamment des missiles Patriot, précise le communiqué.

Le Pentagone a donc confirmé les informations relayées plus tôt dans la journée par Reuters selon lesquelles les États-Unis entendaient «envoyer un grand nombre de forces supplémentaires, voire des milliers, en Arabie saoudite suite à l’attaque du 14 septembre contre ses installations pétrolières, dont Washington et Riyad avaient accusé l’Iran».

Le pétrole saoudien attaqué

Le 14 septembre, des drones ont pris pour cibles deux installations stratégiques de la compagnie pétrolière Aramco sur les gisements d'Abqaïq et de Khurais, à plus d’un millier de kilomètres de Sanaa, la capitale du Yémen.

L’attaque a été revendiquée par les rebelles yéménites Houthis. Selon les autorités saoudiennes, au moins 18 drones et sept missiles de croisière ont été utilisés. L’Arabie saoudite ainsi que les États-Unis accusent l’Iran, qui soutient le mouvement houthi, d’avoir orchestré l’opération. Téhéran a démenti toute implication.

Dossier:
Attaques de drones contre des installations pétrolières saoudiennes (36)

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Un prévisionniste qui ne s'est jamais trompé donne ses pronostics pour la présidentielle US
Tags:
soldats, Arabie Saoudite, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook