International
URL courte
Opération turque dans le nord-est de la Syrie (135)
16644
S'abonner

À Al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, se trouve le plus grand camp d'internement de familles de terroristes de Daech*. Ces dernières heures, il est secoué par de violentes protestations, rapporte un correspondant de Sputnik.

Des troubles ont éclaté dans le camp d’Al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, où sont internés des femmes et des enfants de terroristes de Daech*, apprend le correspondant de Sputnik. Selon des sources au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS), quelques femmes et adolescents ont été arrêtés pour avoir organisé des troubles.

Ces derniers jours, la garde du camp a été affaiblie, nombre de combattants kurdes ayant été dépêchés sur les fronts près des villes frontalières de Ras al-Aïn et de Tal Abyad. Les prisonniers ont décidé d’en profiter pour s’évader.

Le camp d’Al-Hol est situé dans le nord-est de la Syrie, à 60 km au sud de la Turquie et à 10 km de la frontière avec l’Irak. Plus de 70.000 personnes y sont détenues, dont 90% sont des femmes et enfants, y compris 11.000 ressortissants étrangers.

L’offensive turque

La Turquie a lancé mercredi 9 octobre une offensive aérienne et terrestre contre les milices kurdes dans le nord-est de la Syrie, baptisée Source de paix. Selon le Président turc, l’opération a pour but de «créer une zone de sécurité qui permettra le retour des réfugiés syriens» que la Turquie a accueillis sur son territoire.

Selon Recep Tayyip Erdogan, l’objectif de l’opération est de sauvegarder «l'intégrité territoriale de la Syrie» et de libérer «le peuple de la région des griffes des terroristes».

De son côté, la diplomatie syrienne a signalé que la Syrie «fera face à l'agression turque sous toutes ses formes à travers le pays, en utilisant tous les moyens légaux». Elle a souligné en outre que «la tâche de protéger le peuple syrien appartient à l'Armée arabe syrienne, à l'État syrien et à personne d'autre».

Sur fond d’offensive Source de paix, menée par la Turquie dans le nord-est de la Syrie, des formations paramilitaires illégales ont intensifié leurs activités dans d’autres régions de ce pays, a indiqué lors d’un point de presse le général Alexeï Bakine, chef du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Opération turque dans le nord-est de la Syrie (135)

Lire aussi:

Covid-19: Boris Johnson transféré aux soins intensifs
Plus de 800 morts dus au Covid-19 en France en 24h - vidéo
La Russie a élaboré un schéma de traitement en cas de forme grave du Covid-19
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
Forces démocratiques syriennes (FDS), Daech, Syrie, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook