International
URL courte
Opération turque Source de paix dans le nord-est de la Syrie (135)
213019
S'abonner

La base aérienne des États-Unis située près de la ville de Tell Tamer, dans le gouvernorat d’Hassaké, a été détruite par les Américains suite au retrait de leurs forces plus tôt dans la semaine, écrit l’agence syrienne Sana.

Les militaires américains ont détruit la base d'Al-Qalib qu’ils avaient quittée en raison de l’opération militaire turque Source de paix qu’Ankara a lancée le 9 octobre dans le nord-est de la Syrie à en croire l'agence Sana.

Selon ce média, la base, située près de la ville de Tell Tamer du gouvernorat d’Hassaké, comprenait une piste d'atterrissage pour les avions de transport militaire et les hélicoptères.

Jeudi 17 octobre, le Pentagone a annoncé avoir détruit par une frappe aérienne un dépôt de munitions abandonné dans une cimenterie Lafarge en Syrie lors de la retraite des forces américaines. Selon le Pentagone, cela a été fait pour que le dépôt de munitions ne puisse pas être utilisé à des fins terroristes.

Départ des soldats américains du nord-est de la Syrie

Mercredi 16 octobre, la coalition dirigée par les États-Unis a confirmé avoir retiré ses forces de Raqqa et d’Al-Thawrah dans le nord-est de la Syrie, où l’armée gouvernementale syrienne serait entrée conformément à une entente avec les Kurdes après le début de l’opération turque Source de paix.

Selon le Président Erdogan, l’opération est destinée à créer une zone tampon à la frontière turco-syrienne et à faciliter le retour des réfugiés syriens hébergés en Turquie. De nombreux pays et organisations ont condamné cette offensive que les autorités syriennes considèrent comme une agression.

Dossier:
Opération turque Source de paix dans le nord-est de la Syrie (135)

Lire aussi:

L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Une rave party de plus de 1.000 fêtards dégénère à Redon: un homme perd sa main - images
Tags:
Hassaké, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook