International
URL courte
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)
17204
S'abonner

Donald Trump a annoncé l'élimination par des soldats américains du numéro deux du groupe terroriste Daech*, qui aurait dû remplacer Abou Bakr al-Baghdadi.

L'homme qui aurait succédé à Abou Bakr al-Baghdadi en tant que chef de Daech* a été tué par des soldats américains, a déclaré mardi 29 octobre sur Twitter le Président Trump.

«Les troupes américaines ont éliminé le remplaçant numéro un d'Abou Bakr al-Baghdadi. Il aurait très probablement pris la première place. Maintenant, il est aussi mort!», a indiqué M.Trump.

Le Président n'a pas précisé à qui il faisait allusion.

Le chef militaire des Forces démocratiques syriennes (FDS) Mazloum Abdi avait précédemment annoncé que le bras droit du chef de Daech* et porte-parole de cette organisation terroriste, Abou al-Hassan al-Muhajir, avait été aussi éliminé après l'assassinat d'al-Baghdadi. Les États-Unis avaient confirmé cette information.

Opération d'élimination d'al-Baghdadi

Le 27 octobre, Donald Trump a déclaré que le «terroriste numéro un», Abou Bakr al-Baghdadi, avait trouvé la mort lors d’une opération nocturne des forces spéciales américaines dans le gouvernorat syrien d'Idlib. Comme il l'a précisé, le chef de Daech* a fait exploser une ceinture d’explosifs après s'être retrouvé coincé dans une impasse. La Turquie a affirmé avoir été en «coordination» avec Washington avant le déroulement de l'opération américaine. Selon Reuters, qui cite deux officiers de sécurité irakiens, les données de renseignement fournies par l'Irak ont permis de localiser al-Baghdadi.

Le ministère russe de la Défense a toutefois indiqué ne pas disposer d’informations fiables sur l’opération américaine et la mort d'al-Baghdadi. Selon le porte-parole du ministère Igor Konachenkov, le nombre croissant de ceux qui affirment avoir participé à l’élimination d’al-Baghdadi jette le doute sur la réalité de l’opération comme telle et de sa réussite.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Dossier:
Mort d'Abou Bakr al-Baghdadi (30)

Lire aussi:

En continu: Erevan affirme qu'un de ses avions a été abattu par un F-16 turc, la Turquie dément
«Volonté de punir»: Macron multiplie les assassinats à l’étranger, assure une nouvelle enquête
Plus de 1.500 militaires français se déploient dans les Alpes pour faire face à «l’affrontement majeur»
Tags:
élimination, Twitter, États-Unis, Abou Bakr al-Baghdadi, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook