Ecoutez Radio Sputnik
    Ministère français des Affaires Étrangères

    La France plaide pour la prolongation d’un traité sur le nucléaire entre les USA et la Russie

    CC BY-SA 3.0 / Chaperon rouge007
    International
    URL courte
    3125
    S'abonner

    La diplomatie française encourage Moscou et Washington à prolonger le seul accord qui les lie encore sur la réduction des armes nucléaires. Le traité New Start arrivera à son terme en 2021. Les États-Unis ne se sont pas encore exprimés sur l’après.

    Tandis que le traité New Start qui limite la course aux armes nucléaires, signé entre la Russie et les États-Unis, expire en février 2021, la France s’est prononcée en faveur de sa prolongation, fait savoir une publication du ministère français des Affaires étrangères.

    «La France encourage la Russie et les États-Unis à prolonger au-delà de 2021 le traité New Start sur leurs arsenaux nucléaires stratégiques et à négocier un traité successeur».

    Cette déclaration survient après que le Président américain a annoncé que les États-Unis souhaitaient conclure un traité sur le contrôle des armes, dont celles nucléaires avec la Russie, la Chine et d’autres pays.

    Le ministère français a argué sa position par «son attachement aux instruments de maîtrise des armements» et a invoqué que les États-Unis et la Russie possédaient «encore près de 95% du stock d’armes nucléaires dans le monde». C’est pourquoi ils «portent l’essentiel de la responsabilité afin de préserver les instruments de maîtrise des armements conventionnels et nucléaires existants».

    Conclu en 2011, le traité New Start est l’unique accord encore en vigueur entre la Russie et les États-Unis sur la réduction des armes stratégiques nucléaires. Washington n’a pas encore exprimé son intention de le prolonger. Vladimir Poutine a affirmé que Moscou ne prolongerait pas le traité «si personne n’en veut», mais qu’elle restait ouverte à des négociations sur ce sujet.

    Tags:
    Chine, Vladimir Poutine, États-Unis, nucléaire, New START (Traité de réduction des armes nucléaires), Russie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik