International
URL courte
8712
S'abonner

Commentant les résultats de la réunion au format Normandie, la première depuis trois ans, Jean-Yves Le Drian a fait état de sa «logique positive» et des «avancées» enregistrées qui devraient se concrétiser sous le contrôle de l’OSCE.

Interrogé pendant une conférence de presse conjointe avec le haut représentant de l’Union Josep Borrell sur les résultats de la réunion du lundi 9 décembre au format Normandie, le ministre français des Affaires étrangères s’est d’abord félicité du fait qu’elle se soit tenue, avant de revenir sur ces «petits gestes» qui annonçaient des conditions favorables.

«D’abord, cela s’est passé. Parce qu’une réunion en format Normandie n’avait pas eu lieu depuis trois ans. Cette réunion s’est passée. Elle a sans doute était facilitée par les initiatives qu’avait prises le Président Volodymyr Zelensky, en particulier de permettre l’ouverture de trois points de passage. Il y a eu aussi des échanges de prisonniers. Donc il y avait de petits gestes qui s’accumulaient … et qui créaient les conditions pour que cette rencontre ait lieu», a signalé M.Le Drian.

Retour vers une logique positive

Il a ajouté que la réunion avait permis de progresser sur de nombreuses questions comme le cessez-le-feu, le déminage, l’échange de prisonniers et l’ouverture de trois points de passage.

«Nous sommes rentrés dans une logique positive, avec à chaque fois des avancées. Il importe maintenant que sous le contrôle de l’OSCE ces avancées puissent être concrétisées », a souligné le chef de la diplomatie française.

Sommet au format Normandie

Le sommet au format Normandie s’est déroulé le 9 décembre au palais de l’Élysée, rassemblant une nouvelle fois les dirigeants de Russie, d’Ukraine, d’Allemagne et de France afin de régler la situation en Ukraine.

Dans le cadre de ce sommet, Volodymyr Zelensky et son homologue russe ont discuté pour la première fois face à face pendant une dizaine de minutes. Bien que les deux chefs d’État n’aient pas encore trouvé d’accord concernant la région du Donbass, ils ont pu au moins entamer un dialogue. Vladimir Poutine s’est dit «content» de cette réunion qui s’est «bien» déroulée.

Un nouveau sommet dans le même format devrait se tenir dans les quatre prochains mois. Le dernier entretien de ce type s’était déroulé trois ans plus tôt, en octobre 2016.

Lire aussi:

Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Comment les policiers ont justifié les coups portés sur le producteur de musique à Paris
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Tags:
commentaires, format Normandie, Jean-Yves Le Drian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook