International
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (237)
11473
S'abonner

Lors de la réunion que Donald Trump et Sergueï Lavrov ont tenue à Washington, et que le Président américain a qualifiée de «très bonne», les gazoducs Nord Stream 2 et Turkish Stream ont figuré parmi les sujets de discussion. En effet, depuis peu, le budget défense des États-Unis prévoit de les frapper de sanctions.

Le Président des États-Unis s’est exprimé via Twitter sur sa rencontre avec le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, la qualifiant de «très bonne». Il a également exprimé l’espoir de poursuivre le dialogue dans un proche avenir.

Donald Trump a indiqué que la rencontre avait porté sur de nombreux sujets, dont le commerce, l'Iran, la Corée du Nord, le traité FNI, le contrôle des armes nucléaires et l'ingérence électorale.

Sergueï Lavrov a déclaré pour sa part que la rencontre s’était déroulée dans un climat de compréhension mutuelle et que nombre de problèmes clés avaient été discutés.

Il a également commenté la décision du Congrès américain d’introduire des sanctions contre les gazoducs Nord Stream 2 et Turkish Stream dans le budget défense pour l’année fiscale 2020.

«Actuellement, le Congrès brûle d’envie de détruire nos relations. Ce que l’administration Obama a commencé se poursuit. Mais nous sommes habitués à de telles attaques et nous savons comment y réagir», a-t-il expliqué.

Il a cependant fait état de l’intérêt des deux parties pour la coopération dans les domaines où des résultats peuvent être atteints.

«Nous comprenons la situation intérieure des États-Unis, mais les deux parties sont intéressées par la collaboration dans les domaines où nous pouvons obtenir des résultats», a-t-il signalé lors de la conférence de presse à Washington clôturant sa rencontre avec Donald Trump.

Trump conscient des avantages des bonnes relations

Il a ajouté que le Président américain comprenait les conséquences bénéfiques que peuvent avoir de bonnes relations entre les deux pays.

«Nous n’avons pas de raisons de douter que le Président Trump comprend l’avantage des bonnes relations entre les États-Unis et la Russie pour les Américains, pour les affaires américaines, pour les États-Unis en général et pour la situation dans le monde», a déclaré le ministre.

«Victoire de la propagande russe»

Il a également répondu aux propos du congressiste démocrate Adam Schiff qui avait qualifié sa rencontre avec le Président américain de «victoire de la propagande russe».

«Si M.Schiff qualifie de cette façon les contacts élémentaires de n’importe quel pays au niveau des ministres des Affaires étrangères et le fait de recevoir un ministre des Affaires étrangères avec le Président du pays-hôte, alors peut-être que nos diplomates seront bientôt accusés de se doper et on demandera de nous poursuivre en justice», a ironisé le ministre.

Et d’ajouter: «L’absurdité de cette position de M.Schiff est évidente pour moi et, j’en suis convaincu, pour toute autre personne raisonnable», a conclu M.Lavrov.

Visite de Lavrov à Washington

Sergueï Lavrov s’est rendu à Washington mardi 10 décembre. Sa visite préparée en de très brefs délais s’est déroulée sur fond d’une nouvelle montée de tensions entre la Russie et les États-Unis et d’une enquête en destitution visant Donald Trump.

À Washington, le ministre russe a d’abord rencontré son homologue américain Mike Pompeo pour discuter des relations entre les deux pays, des problèmes régionaux et du contrôle des armements.

Au cours de l’entretien, les deux chefs des diplomaties ont convenu qu’il fallait éviter les pauses dans les relations entre Moscou et Washington, aussi compliquées qu’elles soient à l’heure actuelle.

La rencontre Trump-Lavrov commentée au Kremlin

Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov a lui aussi commenté la rencontre entre Donald Trump et Sergueï Lavrov.

«Le fait même qu’un ministre russe soit reçu par le Président des États-Unis est important. Il va de soi que nous ne pouvons pas encore parler de changements un tant soit peu positifs dans nos relations bilatérales, mais de tels contacts sont importants», a déclaré le porte-parole du Kremlin.
Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (237)

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos
«J’ai le sida, tu vas crever»: avant d’être filmé au sol, ce manifestant aurait craché sur le policier qui l’a frappé
Tags:
gaz, rencontre, Sergueï Lavrov, Donald Trump
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik