International
URL courte
Menaces contre Sputnik Estonie par Tallinn (16)
3712
S'abonner

Vladimir Poutine a promis, lors de sa grande conférence de presse annuelle à Moscou, d'apporter son soutien aux journalistes de Sputnik victimes de pressions à l'étranger.

Les autorités russes feront tout pour soutenir les journalistes de Sputnik à l'étranger, a déclaré jeudi 19 décembre le Président Poutine lors de sa 15e grande conférence de presse à Moscou.

«Pour notre part, nous ferons tout pour vous soutenir partout en utilisant les méthodes qui ne nuiront pas à nos relations avec d'autres pays. Nous réfléchirons à ce que l’on peut faire», a-t-il indiqué.

La liberté d'information est «l'une des libertés fondamentales du monde démocratique moderne, mais tout le monde ne semble pas agir dans ce paradigme, certains respectent d'autres règles qu'ils se créent eux-mêmes. Il n'y a rien à faire, le monde est complexe et divers», a-t-il ajouté.

Le Président russe a précédemment condamné les pressions exercées sur les journalistes de Sputnik en Estonie.

«On essaie tout le temps de nous accuser de quelques péchés capitaux, et notamment d'exercer des pressions sur les médias indépendants, alors que ceux qui nous en blâment le font eux-mêmes. C'est d'un cynisme incroyable», a relevé M.Poutine.

Les autorités estoniennes ont récemment lancé un ultimatum aux journalistes de Sputnik Estonie qui doivent cesser de travailler pour le groupe Rossiya Segodnya avant le 1er janvier 2020 s’ils ne veulent pas être déférés devant la justice.

Situation de Sputnik en France

En France, depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron au pouvoir en 2017, les journalistes de Sputnik se voient refuser leur accréditation auprès des ministères français et de l'Élysée, tout comme ils exclus des conférences de presse de l'État.

Le ministère russe des Affaires étrangères a entrepris des efforts diplomatiques intenses pour améliorer la situation de ce média en France. Toutefois, Paris n'a jamais fourni d'explications officielles concernant sa décision de ne pas accréditer les journalistes de Sputnik.

Dossier:
Menaces contre Sputnik Estonie par Tallinn (16)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Un contrôle du couvre-feu tourne mal dans la Loire
Tags:
Russie, médias, Sputnik, Vladimir Poutine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook