International
URL courte
164142
S'abonner

Tripoli a demandé une aide militaire «aérienne, terrestre et maritime» à la Turquie pour repousser l'offensive des forces du maréchal Haftar, a annoncé à Sputnik le chef du groupe de contact russe pour la Libye, Lev Dengov.

Le gouvernement libyen d'union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj a officiellement demandé jeudi 26 décembre l'aide militaire de la Turquie pour faire face à l’avancée des forces du maréchal Haftar, a déclaré à Sputnik Lev Dengov, chef du groupe de contact russe pour la Libye.

«C’est vrai. Le bureau du GNA a confirmé avoir officiellement demandé un soutien -militaire, aérien, maritime et terrestre- aux autorités turques», a indiqué M.Dengov.

Le Président turc avait précédemment déclaré qu’il allait soumettre au parlement une demande d’utilisation des forces armées turques en Libye.

«Si la Turquie est invitée, nous accepterons l'invitation», avait-il lancé lors d'une visite en Tunisie.

Le 12 décembre, le maréchal Khalifa Haftar de l'Armée nationale libyenne (ANL), avait déclaré le début d'une bataille cruciale et l’avancée vers le centre de Tripoli.

Situation en Libye

La Libye est divisée entre plusieurs entités rivales depuis le renversement du gouvernement et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011.

Le gouvernement d'union nationale de Fayez el-Sarraj, soutenu par l'Onu et l'UE, siège à Tripoli (ouest), alors qu'un parlement élu par le peuple et appuyé par l'Armée nationale libyenne du maréchal Haftar contrôle l'est du pays.

Lire aussi:

Un très fort bruit d’explosion entendu à Paris et en Île-de-France
«Un objet enfoncé dans le crâne»: un violent meutre de deux femmes à Paris
Oubliée dans une voiture, une enfant décède sur le parking de l'hôpital à Cayenne
Tags:
Khalifa Haftar, aide militaire, Turquie, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook