International
URL courte
4147
S'abonner

Deux militaires belges ont été blessés après que leur véhicule a roulé sur un engin explosif improvisé (IED) au Mali, a indiqué sur son compte Twitter le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin. Leur état est stable.

Un blindé léger a roulé sur un engin explosif le 1er janvier à 10h16 (heure de la Belgique) au Mali, blessant deux militaires belges, lit-on sur le compte Twitter du ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin.

Ils ont d’abord été transportés dans un hôpital de Gao, dans le nord du Mali, puis à l’infirmerie allemande de la Mission de l’Onu pour la stabilisation du pays, la Minusma, a précisé un porte-parole militaire à l’agence Belga.

Un troisième militaire a lui aussi été transféré à l’hôpital pour contrôle.

Selon le communiqué de la Défense, leur état de santé est stable, leurs familles ont été prévenues.

Une enquête est en cours.

«Éprouvante journée»

D’après Sophie Wilmès, Première ministre de Belgique, le Ministre de la Défense et elle suivent «la situation de près».

«Éprouvante première journée de l’An neuf pour nos soldats au Mali», a-t-elle également écrit sur Twitter.

​Mort de 13 soldats français

Le 25 novembre, treize militaires français de la force Barkhane avaient perdu la vie dans la collision accidentelle de deux hélicoptères lors d'une opération de combat contre des djihadistes, avait annoncé l’Élysée. Le drame avait eu lieu dans la région du Liptako, une zone comprise entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso.

Lire aussi:

Benalla qualifie de «catastrophique» l’exfiltration de Macron d’un théâtre parisien
Un chat se réveille confus entre les pattes d’un golden retriever – vidéo
Une histoire d’amour coûte la vie à un jeune Marocain
Tags:
bombe artisanale, militaires, Mali
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik