International
URL courte
4711932
S'abonner

Les États-Unis ont reçu des informations concernant une attaque imminente contre leur personnel militaire déployé en Allemagne, suite à quoi leurs bases militaires là-bas ont été mises en état d’alerte, selon le magazine Newsweek.

La 66e brigade de renseignement militaire des États-Unis a obtenu des informations d’une source tierce concernant la préparation d’une attaque contre l’une des bases militaires américaines en Allemagne, relate le magazine Newsweek qui se réfère à un document officiel auquel il a eu accès.

«Selon la source, l'attaque serait menée par un extrémiste jordanien qui se trouve actuellement en Allemagne, non loin d’une base militaire. Ce Jordanien, décrit comme un partisan fidèle du roi jordanien, aurait récemment appelé à tuer des soldats américains en Allemagne», note le magazine.

Parmi les sites militaires exposés au risque d’une telle attaque figurent celui de Dülmen, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, et la garnison de Tower Barracks à Grafenwöhr, en Bavière.

Toutefois, aucune précision sur la date, ni sur le lieu de l’attaque n’est disponible, selon le magazine.

«Une menace potentielle a été identifiée et a fait l’objet d’une enquête samedi 18 janvier […]. Aucune menace imminente n'a été constatée après consultations avec les responsables américains et allemands», ont affirmé les représentants de l’US Army Europe cités par Newsweek, tout en appelant à la vigilance.

Bases militaires en état d’alerte renforcé

Les bases militaires des États-Unis dans ce pays ont été mises en état d’alerte renforcé, toujours selon le magazine.

La page Facebook officielle de la garnison de l'armée américaine en Bavière a publié le 18 janvier un avertissement sur des complots potentiels.

«Les mesures de sécurité seront renforcées à Tower Barracks et Rose Barracks. La sécurité de notre communauté et de nos installations restent notre priorité absolue. Restez vigilants», est-il notamment recommandé dans le message.

La garnison américaine en Bavière avait également annoncé «un renforcement des mesures de sécurité» suite aux «récents événements mondiaux» le 4 janvier, au lendemain de l’assassinat par les États-Unis du commandant de la Force Al-Qods des Gardiens de la révolution iraniens, le général Qassem Soleimani, à Bagdad.

L'Allemagne accueille plus de troupes américaines que n’importe quel autre pays européen, avec quelque 38.600 soldats déployés dans plusieurs sites à travers le pays. Le site de Grafenwöhr est l'une des plus grandes bases militaires américaines à l'étranger, rappelle Newsweek.

Lire aussi:

Trois faux policiers interpellés à Paris en pleine arrestation raciste censée discréditer la police
Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
Tags:
Newsweek, menace, attaque, base militaire US, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook