International
URL courte
4330189
S'abonner

Le ministère russe de la Défense a confirmé «l’interception» par les États-Unis d’un convoi russe près de Minbej, en Syrie, à la fin de 2018.

Les États-Unis ont «intercepté» un convoi russe non loin de la ville syrienne de Minbej il y a environ 14 mois et c'est un bon exemple d'une coopération efficace entre les militaires des deux pays en Syrie, a déclaré samedi 25 janvier le ministère russe de la Défense.

«À l'époque, toutes les parties opérant au sol en Syrie devaient coordonner leurs actions en permanence pour éviter les conflits. Le cas mentionné par le représentant des États-Unis est un exemple de l'efficacité de l'interaction des militaires russes et états-uniens en Syrie», a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le représentant spécial du gouvernement américain pour la Syrie, James Jeffrey, avait déclaré le 23 janvier, lors d'un point presse, qu'un major général russe avait été «intercepté» en Syrie il y a 14 mois, alors qu'il avançait vers Minbej, et que la situation avait ensuite été réglée par les canaux militaires.

Incident à l'époque d'un «triple contrôle»

Selon le ministère russe de la Défense, Minbej était alors «sous un triple contrôle: de la coalition antiterroriste dirigée par les États-Unis, des unités kurdes et des forces gouvernementales syriennes».

«Les représentants du Pentagone qui font monter la tension autour des missions de patrouille [en Syrie, ndlr] n'aident pas à stabiliser la situation et ne font qu'empêcher les militaires de faire leur travail», a ajouté le ministère.

À l’heure actuelle, les relations entre les forces armées russes et américaines en Syrie sont «absolument professionnelles», selon la Défense russe.

«Nous savons où se trouvent les unités américaines et les États-Unis savent où se trouvent les soldats russes. Les cas d’actions non coordonnées dans les lieux de contact sont rapidement réglés par les canaux de "déconfliction" existants», a conclu le ministère.

Lire aussi:

Venue vider le logement de son père défunt, elle fait une découverte explosive
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Tags:
ministère russe de la Défense, convoi, États-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook