International
URL courte
5142
S'abonner

Les forces du Gouvernement d’union nationale en Libye ont abattu par erreur leur propre drone à l’est de Misrata, a affirmé l’Armée nationale libyenne du maréchal Haftar.

L’Armée nationale libyenne (ANL) de Khalifa Haftar a annoncé ce 28 janvier que les forces qui combattaient pour le Gouvernement d’union nationale (GNA) de Fayez el-Sarraj avaient abattu leur propre drone.

«Les formations de Misrata ont abattu par erreur un drone de fabrication turque et affirment que c’est un drone de nos troupes», indique un communiqué du centre de presse de l'opération Al-Karama.

Les forces du maréchal Haftar soutiennent le Parlement élu par le peuple dans l'est libyen, tandis que le GNA de Fayez el-Sarraj, installé à Tripoli, est soutenu par les Nations unies et l’Union européenne.

Le conflit en Libye

Le pays est plongé dans une crise profonde depuis le renversement du gouvernement par une coalition internationale dirigée par Washington et l’Otan, et le meurtre de Mouammar Kadhafi en 2011.

Berlin a récemment accueilli une conférence pour essayer de trouver une solution au conflit libyen. La Russie a évalué positivement le sommet ainsi que le document qui formule des recommandations et suggestions sur les moyens de surmonter la crise, en soulignant la nécessité d'un cessez-le-feu durable.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
La Chine assure qu'une pneumonie inconnue «beaucoup» plus mortelle que le Covid-19 se propage au Kazakhstan
Un garçon de 14 ans incarcéré pour le viol d’une quadragénaire à Dunkerque
Dupond-Moretti «est exécrable»: les juges vent debout contre le nouveau Garde des Sceaux
Tags:
gouvernement d'union nationale en Libye, Armée nationale libyenne (ANL), drone, Khalifa Haftar, Libye
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook