International
URL courte
3922193
S'abonner

Les Casques blancs ont réalisé une vidéo avec des «victimes d’intoxication» dans une «attaque chimique» lancée par les troupes syriennes, a annoncé le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Les Casques blancs ont achevé la mise en scène à Idlib d’une vidéo avec des «victimes» présentant des signes «d’intoxication» à la suite d’une «attaque chimique» lancée par l’armée syrienne, a déclaré le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

«Selon des informations communiquées au Centre par plusieurs sources indépendantes, des représentants des Casques blancs ont achevé, en commun avec les terroristes dans le village de Zerba situé dans le zone de désescalade d’Idlib, le tournage d’une vidéo sur un supposé emploi de "substances toxiques" par les troupes gouvernementales contre les civils», a-t-il indiqué dans un communiqué.

La vidéo «met en scène les supposées "conséquences" du largage d'une "charge chimique" inconnue par les forces aériennes syriennes».

«Sur les images tournées, des "victimes humaines" présentant des signes "d’intoxication" ont été repérées dans un nuage de fumée jaune. Le faux est prêt pour diffusion sur les réseaux sociaux par les Casques blancs pour poursuivre sa propagation dans les médias occidentaux et arabes», a ajouté le Centre russe.

Un responsable du Centre avait précédemment indiqué qu’une quinzaine de Casques blancs étaient arrivés le 1er février dans la zone de désescalade d’Idlib pour préparer une provocation avec usage de substances toxiques.

Nouvelle provocation

La Défense russe a été avertie le 3 février par deux habitants locaux que «des membres des Casques blancs, soutenus par des terrorises de Hayat Tahrir al-Cham*, préparaient une provocation avec usage de substances chimiques», indiquait un autre communiqué du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit.

Des informations faisaient état d’une provocation avec la participation de quelque 200 figurants parmi les proches de djihadistes et avec la livraison d’environ 400 litres de solution chimique transportés par les Casques blancs sur le lieu du tournage.

*Organisation terroriste interdite en Russie

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Pour Macron, «le pic de la seconde vague est passé», une «nouvelle étape» s'annonce
Tags:
vidéo, attaque chimique, Syrie, Casques blancs syriens
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook