International
URL courte
L'histoire face à des menaces de révision (30)
16566
S'abonner

Qui a libéré Auschwitz le 27 janvier 1945? Un sondage Ifop pour Sputnik.Opinions a révélé l’avis de la population polonaise sur la libération du camp de concentration. Selon les résultats, 73% des Polonais l’attribuent à l’Armée rouge, 15% aux troupes polonaises et 5% aux Américains.

L’année 2020 a marqué le 75e anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz par l’Armée rouge, alors que les relations entre Varsovie et Moscou sont significativement secouées ces derniers temps par leurs visions des événements de la Seconde Guerre mondiale. Un sondage Ifop pour Sputnik.Opinions a interrogé la population polonaise pour savoir à qui ils attribuent ce fait historique.

Une majeure partie (73%) des répondants ont déclaré qu'Auschwitz avait été libéré des forces nazies par l'Armée rouge. 15% pensent que cela est dû aux troupes polonaises. 5% attribuent cette libération aux États-Unis et 5% n’ont pas pu donner de réponse claire. 2% des Polonais ont répondu un autre pays.

Selon cette étude, les sondés de plus de 65 ans (85%) déclarent que l'Armée rouge a libéré Auschwitz. Les répondants de plus de 35 ans donnent cette réponse bien plus souvent que les personnes d’entre 18 et 35 ans (76% contre 64%).

Les participants avec un revenu et un statut social plus élevés considèrent l'Armée rouge comme le principal libérateur d'Auschwitz, 78% contre 69% parmi les répondants avec un revenu et un statut moyens.

La proportion de ceux qui attribuent à l'Armée rouge la libération du camp progresse à mesure que le niveau de vie augmente: 70% des répondants ayant un niveau d'éducation moyen contre à 79% avec un diplôme de l’enseignement supérieur.

Les représentants des partis de gauche et de droite pensent de manière à peu près égale (74% et 75% respectivement) que l'Armée rouge a apporté la principale contribution à la libération d'Auschwitz. Dans le même temps, les centristes (69%) et les partis aux extrémités de l’échiquier politique partagent moins cette opinion: 64% pour la droite radicale et 71% pour la gauche radicale.

Sondage Ifop

Ce sondage a été réalisé du 6 au 11 février par l'Institut français d'opinion publique (Ifop) auprès de 1.000 Polonais. Cette étude est représentative de la population selon les critères de sexe, d'âge et de répartition géographique. La marge d'erreur est de 3,1% pour un intervalle de confiance de 95%.

Israël remercie l’Armée rouge

Accueillant Vladimir Poutine à Jérusalem le 23 janvier, le ministre israélien des Affaires étrangères, Israël Katz, a tenu à remercié l’Armée rouge pour avoir libéré le camp d'Auschwitz, notant son «rôle clé dans la victoire sur l'Allemagne nazie».

«Israël apprécie l'héroïsme du peuple soviétique pendant la Seconde Guerre mondiale», a-t-il déclaré.

Article du Premier ministre polonais

Paru dans les pages de Politico (média politique établi à Washington), du Premier ministre polonais, Mateusz Morawiecki, sur la Seconde Guerre mondiale accuse la Russie de tenter de falsifier l’Histoire. Selon lui, le camp d’Auschwitz aurait pu être libéré six mois plus tôt, mais «l’armée soviétique s’est arrêtée à 200 kilomètres […] et l’offensive a été retardée».

La porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, a assimilé ce texte à un «véritable suicide», ajoutant qu’il s’agissait d’une nouvelle tentative de réécrire l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

Dossier:
L'histoire face à des menaces de révision (30)

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
URSS, Armée rouge, États-Unis, Pologne, Ifop, Musée Auschwitz-Birkenau, Oswiecim, camp de concentration d'Auschwitz
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook