International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
10311
S'abonner

Au début de l’épidémie de coronavirus, la Chine n’avait pas réalisé toute la gravité de la situation, a indiqué l’ambassadeur chinois en France à BFM TV, considérant que «les mesures n’étaient pas assez efficaces». Tandis que la maladie pourrait avoir connu son pic, le gouvernement chinois reste «prudent» afin de «consolider la situation actuelle».

Commentant la situation épidémique en Chine suscitée par la propagation du COVID-19, l’ambassadeur chinois en France Lu Shaye a avoué sur le plateau de BFM TV que les gouvernements locaux n’étaient pas préparés pour faire face au nouveau virus et que l’épidémie avait révélé «des imperfections dans le système national [chinois, ndlr] de gestion d'urgence».

«Au début de l'épidémie, des gouvernements locaux n’ont pas pris conscience totale de la gravité de cette épidémie, leur réaction n'était pas assez rapide, les mesures n’étaient pas assez efficaces».

Actuellement, il n’est pas encore clair de savoir si l’épidémie a atteint son pic, selon lui, les autorités chinoises n’ayant pas encore officiellement fait état d’un cap franchi. Cependant, le nombre de nouveaux cas d’infection diminue et «la situation s’améliore», a-t-il souligné. Malgré cela, le gouvernement chinois reste «très prudent», car «il ne faut pas relâcher les efforts, appliquer des mesures strictes pour consolider la situation actuelle».

Répondant à la question de savoir quel conseil pourrait donner la Chine à un pays comme la France pour affronter ce virus, l’ambassadeur chinois a salué les mesures françaises prises pour prévenir la transmission du nouveau coronavirus et a suggéré de réagir «aux prémices» de l’épidémie.

Situation en Chine

Au total, 77.658 personnes ont été contaminées par le virus en Chine continentale, hors Hong Kong et Macao, dont 2.663 sont décédées, a informé ce 25 février la Commission nationale de la santé.

71 nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, ce qui représente le chiffre le plus bas depuis plus de deux semaines.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Un épidémiologiste de l’Institut Pasteur met en garde la France
Cas de Covid-19 importés d’Algérie: «on donne le bâton pour se faire battre»
Certains gels hydro-alcooliques peuvent cacher un danger mortel
Tags:
épidémie, France, Chine, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook