International
URL courte
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)
7839
S'abonner

La vice-Présidente iranienne chargée des Femmes et des Affaires familiales Masoumeh Ebtekar a été infectée par le coronavirus Covid-19, a annoncé jeudi l'agence IRNA.

Après deux députés du parlement et le vice-ministre de la Santé, c'est la vice-Présidente iranienne chargée des Femmes et des Affaires familiales Masoumeh Ebtekar qui a contracté le coronavirus Covid-19, indiquent les médias locaux se référant à un conseiller de Mme Ebtekar.

«Compte tenu de certains symptômes d'infection par le coronavirus chez Mme Ebtekar, un test a été réalisé, et il s'est avéré positif», a fait savoir l'officiel cité par l'agence IRNA.

Selon le dernier bilan officiel, 245 personnes ont été infectées par le coronavirus en République islamique, et 26 d’entre elles sont décédées.

Plus tôt dans la journée, le chef de la commission de la sécurité nationale et de la politique étrangère du parlement iranien Mojtaba Zoulnour avait annoncé avoir contracté le Covid-19.

Un «point décisif» selon l'OMS

Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé jeudi que l'épidémie de coronavirus avait atteint un «point décisif», appelant les pays à agir pour mettre fin à la propagation du virus.

«Nous sommes à un moment décisif. Si vous agissez maintenant de manière agressive, vous pouvez endiguer ce coronavirus. Mon conseil est d'agir rapidement», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.

L'épidémie, découverte en décembre à Wuhan en Chine, a contaminé plus de 78.600 personnes dans ce pays, dont plus de 2.700 mortellement. Pourtant, selon le patron de l'OMS, «c'est ce qui se passe dans le reste du monde qui est maintenant notre plus grande préoccupation», avec plus de 3.470 cas comptabilisés dans 44 pays.

Dossier:
Propagation du coronavirus dépisté en Chine - 2020 (672)

Lire aussi:

Historique: le PSG se qualifie pour les demi-finales de la Ligue des champions pour la 1ère fois depuis 1995
La police biélorusse ouvre le feu, avec des fusils à pompe, sur des personnes criant depuis leurs balcons
Macron a appelé Poutine pour discuter du vaccin russe contre le Covid-19 et de la Biélorussie
Tags:
OMS, contamination, Iran, Covid-19
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook