International
URL courte
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)
8754312
S'abonner

La Turquie a abattu deux avions syriens dans la province d’Idlib ce dimanche 1er mars, selon le commandement syrien qui assure que les appareils ciblaient des terroristes. Par la suite, Ankara a confirmé l'opération antiaérienne.

Deux avions syriens ont été pris pour cibles par la Turquie ce dimanche 1er mars dans la zone d’Idlib, fait savoir le commandement syrien. Les pilotes ont réussi à s’éjecter. Il s'agit d'un nouveau cran dans la montée des tensions entre la Syrie et la Turquie dans la région.

Une source au sein de la Défense syrienne a par la suite fait savoir à Sputnik que pendant la journée, des F-16 turcs avaient violé à deux reprises l'espace aérien du pays.

Pour rappel, l’Armée syrienne, reprise par un média d'État, avait annoncé, plus tôt dans la journée de ce dimanche 1er mars, avoir fermé son espace aérien au-dessus du nord-ouest du pays aux avions et drones.

La Turquie confirme les faits

Le ministère turc de la Défense a précisé sur Twitter que son pays avait détruit le système de défense aérienne antimissiles qui avait auparavant abattu le drone turc, ainsi que deux autres systèmes de défense.

«Les appareils abattus sont des avions syriens Su-24 qui ont mené des attaques contre nos avions», écrit-il.

L'armée syrienne livre des détails

Des avions de chasse turcs ont abattu deux appareils de l'Armée de l'air syrienne au-dessus d'Idlib alors que ces derniers menaient une opération militaire contre des terroristes, selon une déclaration du commandement de l’Armée syrienne.

«À 13h25, deux avions de chasse syriens ont été abattus dans l'espace aérien syrien lors de leur mission de combat contre des groupes terroristes dans la région d'Idlib. Les pilotes se sont éjectés en toute sécurité», précise le communiqué.

La Turquie frappe l’aéroport d’Alep

L’armée turque a mis hors service l’aéroport militaire syrien d’Alep Nayrab, selon l’agence de presse turque Anadolu.

Un drone turc neutralisé

Dans la matinée, la Syrie avait déclaré avoir visé et abattu «un drone turc appartenant aux organisations terroristes à proximité de la ville de Saraqeb, dans la partie sud-est du gouvernorat d'Idlib», selon Sana.

Toutefois, alors, le correspondant avait indiqué qu’aucun avion syrien n’avait été abattu, rapportant seulement le drone neutralisé au-dessus de la zone de Saraqeb.

L’offensive turque

Le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar, a par ailleurs annoncé le 1er mars que «l'opération Spring Shield», lancée après la mort de soldats turcs à Idlib le 27 février, se poursuivait.

Tensions dans la région

Les tensions dans la région syrienne d’Idlib entre la Turquie et la Syrie sont à leur maximum depuis le 27 février 2020, lorsqu'au moins 33 soldats turcs ont été tués par une frappe de l'aviation de Damas lors d'une offensive syrienne contre les terroristes.

La Défense russe a précisé que la frappe, visant les radicaux, avait également fait des victimes parmi les soldats turcs qui ne devaient pas se trouver dans la zone.

Pour sa part, la Turquie a multiplié samedi 29 février les frappes de drones contre les positions de l'armée syrienne mais c'est la première fois qu'Ankara annonce officiellement que celles-ci s'inscrivent dans le cadre d'une opération plus générale.

En outre, la Turquie a demandé à l’Otan de mener des consultations sur la situation en Syrie.

Dossier:
Montée des tensions à Idlib entre la Turquie et la Syrie (89)

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
D’anciens tweets de Darmanin refont surface, une pétition exige sa démission
Cet homme potentiellement «dangereux» recherché par la police pour avoir enlevé ses enfants - photo
Tags:
Turquie, avion abattu, avion, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook