International
URL courte
6930037
S'abonner

Alors que le Président américain a annoncé le 15 mai la mise au point d’un nouveau missile hyperrapide, le patron de l'entreprise d'État russe pour les activités spatiales Roscosmos n’a pu s’empêcher de lui répondre par un tweet plein d’humour.

Le directeur général de l'entreprise d'État russe pour les activités spatiales «Roscosmos», Dmitri Rogozine, a réagi à la déclaration de Donald Trump qui a annoncé la mise au point d’un nouveau missile.

«Non, contre un missile super chouette, on ne peut rien faire. On capitule!»

Il a précédé sa réplique de la citation du Président américain qui a «entendu dire» que la nouvelle arme serait plus rapide que celles qui existent à présent.

Le missile

Les États-Unis sont en train de construire un missile hypersonique «super chouette» qui volera 17 fois plus vite que «ce que nous avons en ce moment», a déclaré le locataire de la Maison-Blanche le 15 mai. Il a affirmé dans ce contexte que son pays «n’avait pas le choix» et qu’il y était «contraint compte tenu des adversaires qu’il a». Donald Trump a déclaré que la Russie avait des missiles «allant à cinq fois» la vitesse du son et la Chine travaillait sur des engins de cinq à six fois plus rapides.

Il a annoncé également que l’espace allait être «l’avenir à la fois en termes de défense et d’attaque» et que son pays était «maintenant le leader de l’espace».

Lire aussi:

Appels au boycott de produits français dans des pays musulmans
Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un Toulousain diffuse la photo du professeur décapité et finit derrière les barreaux
Tags:
Holding spatial russe Roscosmos, Dmitri Rogozine, Donald Trump, armes hypersoniques
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook