International
URL courte
539211
S'abonner

Bill Gates a nié sa participation au développement de puces électroniques injectées par un vaccin et a qualifié cette théorie du complot de «tellement stupide ou étrange», indique Business Insider en se référant aux propos du milliardaire devant des journalistes.

Interrogé au sujet de la théorie du complot à son propos imaginant l’introduction de puces électroniques via un vaccin, une idée qui s’est répandue lors de la pandémie, Bill Gates a nié toute implication dans ce type de recherches, écrit Business Insider.

«Je n’ai jamais été impliqué dans quelque chose de type puces électroniques», a-t-il déclaré aux journalistes avant d’ajouter: «Il est presque difficile de nier ce genre de choses parce que c’est tellement stupide ou étrange».

Afin d’identifier qui a été vacciné ou non, il existe «des systèmes adéquats» comme les dossiers de santé, a-t-il poursuivi.

Travail en commun

Selon lui, l’existence de cette théorie du complot n’a cependant pas empêché les gouvernements et d’autres groupes à travers le monde de financer des études qui portent sur le développement d’un vaccin contre le Covid-19.

Cependant, Bill Gates s’est dit préoccupé par le fait que les adeptes de la controverse sur la vaccination puissent entraver l’acquisition d’une immunité collective quand un vaccin sera prêt.

Depuis le début de la propagation du coronavirus, la fondation Bill-et-Melinda-Gates avait accordé plus de 300 millions de dollars pour lutter contre la pandémie et pour développer un vaccin anticoronavirus.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Une toxicomane attaque et blesse au visage un enfant de 2 ans dans le quartier de Stalingrad – photos
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Un ex-auxiliaire de l’armée française abandonné sur place tué par les talibans après avoir tenté de fuir
Tags:
pandémie, Covid-19, vaccin, puce électronique, Bill Gates
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook