International
URL courte
4341
S'abonner

Un recours collectif a été intenté contre le géant américain pour avoir recueilli illégalement des informations lors de sessions de navigation privée. D’après le Mirror, chaque utilisateur ayant utilisé ce mode de navigation depuis 2016 pourrait avoir droit à un dédommagement de 4.500 euros.

C’est l’un des navigateurs Internet les plus populaires au monde, et il est accusé de récolter les données même lorsque les utilisateurs ne lui en donnent pas l’autorisation. Des citoyens américains ont introduit un recours contre Google à propos de son mode de navigation privée, ou mode «incognito».

Google Chrome recueillerait des informations «même lorsque ces personnes suivent expressément les recommandations de Google pour empêcher le suivi ou la collecte de leurs informations et communications personnelles», affirment les avocats du cabinet américain Boies Schiller Flexner.

La partie requérante exige un montant de cinq milliards de dollars au géant américain, qu’elle accuse de mentir sur le fait qu’il ne sauvegarde pas l’historique de navigation, les cookies, les données de sites ou encore les saisies dans les formulaires.

Le média britannique The Mirror affirme qu’en cas de victoire contre Google, une partie de ses utilisateurs pourraient ainsi obtenir 5.000 dollars chacun, soit 4.500 euros. Pour être éligible, il suffit d’avoir utilisé le mode incognito de ce navigateur privé depuis le 1er juin 2016. Cependant, l’entreprise ne compte pas se laisser faire.

Google se défend

Le géant technologique assure qu’il est très clair sur le fait que certains éléments seront toujours sauvegardés. «Le mode incognito vous donne le choix de naviguer sur Internet sans que votre activité soit enregistrée sur votre navigateur ou votre appareil», rappelle un porte-parole.

«Comme nous l'indiquons clairement à chaque fois que vous ouvrez un nouvel onglet incognito, les sites Web peuvent être en mesure de collecter des informations sur votre activité de navigation pendant votre session», affirme-t-il. Google conteste ainsi cette attaque en justice et déclare que sa défense sera vigoureuse.

Lire aussi:

Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
données personnelles, collecte de données, dédommagement, action en justice, navigateur, Google
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook