International
URL courte
4595
S'abonner

Accusant Washington de l’avoir empêché de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, la République islamique a saisi la Cour internationale de Justice.

Téhéran a protesté auprès de la Cour internationale de Justice au sujet des dommages infligés à l’Iran par les sanctions américaines dans le contexte de la pandémie de Covid-19, a annoncé la vice-Présidente de la République islamique Laya Joneydi.

«Une nouvelle protestation a été déposée auprès de la Cour internationale de l’Onu concernant l’impact des sanctions sur la propagation de la maladie causée par le coronavirus», a fait savoir Mme Joneydi citée par l’agence Mehr.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les autorités iraniennes ont à plusieurs reprises déclaré que les sanctions états-uniennes empêchaient le pays de lutter contre la propagation du coronavirus.

Plus de 11.000 morts en Iran

Selon Téhéran,les restrictions imposées par les États-Unis à son égard entravent les importations de biens humanitaires dans le pays, notamment des produits alimentaires et des médicaments.

D’après les récentes données de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis, l’Iran compte près de 240.000 cas d’infection par le nouveau coronavirus. Depuis le début de l’épidémie, plus de 11.400 Iraniens sont décédés des suites du Covid-19.

Lire aussi:

«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Alexeï Navalny interpellé à son retour en Russie
Un mort et plusieurs blessés après une fusillade dans l’Arizona
Une vingtaine de voyous s’attaquent aux pompiers de la Drôme avec des tirs de mortiers et des pierres
Tags:
Cour internationale de justice (CIJ), Covid-19, sanctions, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook