International
URL courte
4595
S'abonner

Accusant Washington de l’avoir empêché de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, la République islamique a saisi la Cour internationale de Justice.

Téhéran a protesté auprès de la Cour internationale de Justice au sujet des dommages infligés à l’Iran par les sanctions américaines dans le contexte de la pandémie de Covid-19, a annoncé la vice-Présidente de la République islamique Laya Joneydi.

«Une nouvelle protestation a été déposée auprès de la Cour internationale de l’Onu concernant l’impact des sanctions sur la propagation de la maladie causée par le coronavirus», a fait savoir Mme Joneydi citée par l’agence Mehr.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les autorités iraniennes ont à plusieurs reprises déclaré que les sanctions états-uniennes empêchaient le pays de lutter contre la propagation du coronavirus.

Plus de 11.000 morts en Iran

Selon Téhéran,les restrictions imposées par les États-Unis à son égard entravent les importations de biens humanitaires dans le pays, notamment des produits alimentaires et des médicaments.

D’après les récentes données de l’université Johns-Hopkins aux États-Unis, l’Iran compte près de 240.000 cas d’infection par le nouveau coronavirus. Depuis le début de l’épidémie, plus de 11.400 Iraniens sont décédés des suites du Covid-19.

Lire aussi:

Rouen: sept policiers hors service agressés par une vingtaine de jeunes individus
L’UE ne reconnaît pas les résultats de la présidentielle en Biélorussie
Maroc: ce mal criminel attaque les enfants dans un silence de plomb
Tags:
Cour internationale de justice (CIJ), Covid-19, sanctions, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook