International
URL courte
Par
6107
S'abonner

Au lendemain de heurts qui ont eu lieu à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan, Bakou a de nouveau procédé à des tirs d’artillerie, affirme le ministère arménien de la Défense sur Facebook. De son côté, la partie azerbaïdjanaise accuse l’Arménie d’avoir pilonné un village.

Le ministère arménien de la Défense a annoncé que l'Azerbaïdjan avait repris ses tirs d’artillerie en ciblant des positions arméniennes ce 13 juillet.

«Après une pause de deux à trois heures, l'ennemi a repris au matin ses actions provocatrices, en effectuant des tirs d’artillerie contre des positions arméniennes. Les forces armées arméniennes ont donné une riposte proportionnée», a écrit sur Facebook Shushan Stepanian, porte-parole de la Défense arménienne.

Mme Stepanian n’exclut pas une augmentation des pertes dans les rangs de l’armée azerbaïdjanaise.

La partie azerbaïdjanaise commente

De son côté, le service de presse du ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait savoir à Sputnik dans la nuit du 12 au 13 juillet que l'armée arménienne avait pilonné un village à la frontière.

Pour sa part, Mme Stepanian a détaillé que des pilonnages d’intensité variable avaient été effectués par la partie azerbaïdjanaise, et que «toutes les tentatives ennemies» avaient été «neutralisées».

La Russie appelle à cesser le feu

Le 13 juillet, le ministre russe des Affaires étrangères a appelé Bakou et Erevan à cesser le feu, indique le site du ministère.

M.Lavrov a également souligné que Moscou allait continuer sa mission de médiateur dans ses contacts avec les deux pays, tant à titre national que dans le cadre de la coprésidence du Groupe de Minsk de l’OSCE.

Une attaque militaire à la frontière entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan

L’Azerbaïdjan et l’Arménie se sont mutuellement accusés d'avoir déclenché le 12 juillet une attaque militaire à leur frontière qui a fait deux morts et cinq blessés dans les rangs de l’armée azerbaïdjanaise, selon les données présentées par Bakou.

D’après le document, les combats se sont déroulés dans la région de Tavouch, dans le nord-est de l’Arménie. De son côté, Erevan a imputé à Bakou une «attaque à l’artillerie visant à la prise de positions» arméniennes.

Conflit depuis près de 30 ans

Un conflit entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie dure depuis près de 30 ans. Le contrôle de la région azerbaïdjanaise du Haut-Karabagh qui a unilatéralement proclamé son indépendance en 1991 avec le soutien de l’Arménie, est à son origine.

Lire aussi:

«Le port du masque ne sert absolument à rien», lance une conseillère municipale à Nice, causant une polémique
Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Tags:
tir d'artillerie, pilonnage, conflit, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook