International
URL courte
Manifestations à Beyrouth après les explosions meurtrières dans le port (11)
9116
S'abonner

Alors que se tient la deuxième journée de mobilisation à Beyrouth, des protestataires ont fait irruption ce 9 août dans les locaux du ministère du Travail et de celui des Affaires des réfugiés, selon l'Agence nationale de l'information.

Alors que samedi, quatre ministères libanais et l'Association des banques ont été investis par les protestataires à Beyrouth, ce dimanche, l’Agence nationale de l’information rapporte que des manifestants ont fait irruption dans les locaux du ministère du Travail et de celui en charge des réfugiés.

Dans la soirée, des heurts ont repris dans les rues de Beyrouth, ville endeuillée le 4 août par une puissante explosion meurtrière. À l'heure actuelle, la tension n'est pas retombée près du parlement. La police, selon les médias, a recours au gaz lacrymogène.

Des milliers de manifestants samedi

Une manifestation antigouvernementale et exigeant des réformes a réuni samedi 8 août plusieurs milliers de personnes dans la capitale libanaise. Peu après, le rassemblement a dégénéré et des participants ont forcé les portes de plusieurs bâtiments étatiques, notamment du ministère des Affaires étrangères.

Par la suite, l’armée a réussi à les en déloger. Selon les évaluations communiquées par la presse locale, les affrontements ont fait quelque 700 blessés et un mort.

Ces mobilisations interviennent dans les jours qui ont suivi une immense explosion dans le port de Beyrouth qui a fait, selon le dernier bilan, 158 morts et plus de 6.000 blessés.

Dossier:
Manifestations à Beyrouth après les explosions meurtrières dans le port (11)

Lire aussi:

Vidéo des dernières secondes avant le crash de l’avion de transport militaire An-26
Nouvelle taxe sur les voitures: les automobilistes en sursis?
Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Tags:
manifestation, Beyrouth, Liban
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook