International
URL courte
2215720
S'abonner

Un chasseur russe Su-30SM a escorté deux avions-espions de l'Otan, français et britannique, au-dessus de la mer Noire, non loin de la frontière russe, a annoncé le Centre national russe pour le contrôle de la défense.

Des avions de reconnaissance français et britannique ont été repérés jeudi 20 août à proximité de la frontière russe, au-dessus des eaux neutres de la mer Noire, a déclaré le Centre national russe pour le contrôle de la défense.

Un chasseur Sukhoi Su-30SM des forces de défense antiaérienne de la région militaire Sud a décollé pour les intercepter.

«L'équipage du chasseur russe s'est approché des cibles aériennes à une distance sûre et les a identifiées comme étant un avion de reconnaissance Atlantic 2 de la Marine française et un R1 Sentinel de l'armée de l'air britannique», a indiqué le Centre dans un communiqué.

Quand les avions étrangers ont fait demi-tour sans violer l'espace aérien russe, le Su-30 a regagné sa base, selon le Centre.

«Le vol du chasseur russe Su-30SM s'est déroulé en stricte conformité avec les règles internationales d'utilisation de l'espace aérien. Les avions français et britannique n’ont pas violé la frontière d’État russe», indique la publication.

Plusieurs autres incidents signalés ces derniers jours

Le 19 août, l’armée russe avait envoyé un Sukhoi Su-27 pour intercepter un avion de reconnaissance stratégique RC-135 de l'US Air Force et un avion de patrouille maritime de l’US Navy P-8A Poseidon au-dessus de la mer Noire. Un autre Su-27 avait intercepté le même jour un RC-135 de l’armée de l’air américaine au-dessus de la mer Baltique.

Un Su-27SM russe avait identifié et escorté un avion de patrouille de la Marine italienne au-dessus de la mer Noire le 16 août, selon le Centre.

Le 15 août, un avion de reconnaissance américain avait été intercepté par un Su-27 pour empêcher une violation de la frontière russe. Le 14 août, un Su-27 avait intercepté un avion de reconnaissance RC-135 de l'US Air Force et un avion de patrouille P-8A Poseidon de l'US Navy dans la même zone.

Lire aussi:

Peut-être plus infectieux et plus résistant: qui est ce nouvel inconnu, le variant Lambda?
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Tags:
Royaume-Uni, interception, France, Russie, OTAN, Su-30SM, Su-30
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook