International
URL courte
Par
Alexandre Loukachenko sous pression après la présidentielle (29)
6748218
S'abonner

En réponse aux propos de Macron qui dans une interview au Journal du dimanche avait déclaré que le Président biélorusse «doit partir», ce dernier a rétorqué que son homologue français devrait «moins regarder autour» et «s’occuper, enfin, des affaires intérieures de la France», selon son service de presse.

Le Président français doit «moins regarder autour» et «s’occuper, enfin, des affaires intérieures de la France», a martelé ce dimanche 27 septembre Alexandre Loukachenko en réponse à Emmanuel Macron qui avait lancé plus tôt que le Président biélorusse «doit partir», fait savoir le service de presse de Loukachenko.

«En tant qu’homme politique expérimenté à un immature, je voudrais recommander à M.Macron de regarder moins autour et, au lieu de cela, de s’occuper, enfin, des affaires intérieures de la France. Au moins commencer à résoudre les problèmes qui sont nombreux», a lancé le Président biélorusse.
Emmanuel Macron
© AFP 2020 Gonzalo Fuentes

En outre, Alexandre Loukachenko a évoqué les manifestations des Gilets jaunes qui continuent en France, en soulignant que son homologue français aurait dû quitter ses fonctions quand ces manifestants sont descendus dans les rues.

«En tant que Président du pays, en se basant sur les principes de M.Macron (énoncés dans sa déclaration-appel à la démission), le Président français lui-même aurait dû démissionner il y a deux ans, quand les Gilets jaunes ont à peine commencé à descendre dans les rues de Paris. Les années passent, les Gilets jaunes sont encore dans les rues, M.Macron est étonnamment toujours en poste, et la France est devenue un pays où les manifestations massives sont devenues habituelles», a rétorqué Alexandre Loukachenko.

Loukachenko «doit partir»

Auparavant, Emmanuel Macron, en commentant la situation en Biélorussie lors d’une interview pour le Journal du dimanche, a affirmé qu’Alexandre Loukachenko doit quitter son poste, en dénonçant une «crise de pouvoir» qui nécessite son départ.

Le Président s’est dit également «impressionné par le courage des manifestants» en Biélorussie.

Dossier:
Alexandre Loukachenko sous pression après la présidentielle (29)

Lire aussi:

Un homme armé qui menaçait des passants à Avignon tué par la police
Attaque au couteau à Notre-Dame de Nice, trois morts dont un aurait été décapité
Les trois attestations de déplacement différentes obligatoires pour sortir durant le reconfinement 
Tags:
Emmanuel Macron, France, Biélorussie, Alexandre Loukachenko
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook