International
URL courte
Par
5230
S'abonner

Comme les requins produisent dans leur foie du squalène, l’huile utilisée comme adjuvant pour accroître l'amplitude de la réponse immunitaire, 500.000 d’entre eux pourraient être tués pour produire des vaccins contre le Covid-19. Une organisation qui lutte pour la défense des squales sonne l’alarme.

L’association américaine Shark Allies, qui lutte pour la défense des requins, a déclaré que 500.000 d’entre eux pourraient être tués pour produire des vaccins contre le coronavirus.

Comme l’explique le Telegraph, les requins produisent dans leur foie du squalène, un élément fondamental dans la confection des vaccins. Utilisé comme adjuvant, il accroît en effet l'amplitude de la réponse immunitaire

D'après les calculs de l’association, il faut tuer 3.000 squales afin de récolter une tonne de squalène. Pour immuniser la population mondiale, 250.000 seraient nécessaires. Dans le cas de deux doses de vaccin par personne, ce seraient donc au total 500.000 requins qui pourraient être tués.

Un géant pharmaceutique s’apprête à fabriquer un milliard de doses

La société pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline utilise actuellement du squalène dans la production de vaccins antigrippaux. Elle a déclaré en mai dernier avoir l'intention de produire un milliard de doses pour une utilisation potentielle dans les vaccins contre le coronavirus.

Cependant, un porte-parole de GlaxoSmithKline a déclaré que la société était «engagée dans la protection de l'environnement et explorait autant que possible des sources alternatives de matières premières».

Shark Allies a pour sa part lancé une pétition en ligne afin que le squalène ne soit plus utilisé pour la fabrication de vaccins contre le Covid-19.

Lire aussi:

Neuf mineurs ont été interpellés dans l'affaire Yuriy
Un «confinement très serré» fait partie des scénarios envisagés, selon le gouvernement
La mère de Yuriy accusée d'exploitation de femmes de ménage ukrainiennes, selon Libération
Le professeur Raoult s’en prend au gouvernement et au Conseil de l’Ordre des médecins
Tags:
vaccin, médicaments, foie, Covid-19, requins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook