International
URL courte
Par
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)
357416
S'abonner

L’armée du Haut-Karabakh a abattu un avion de l’armée de l’air azerbaïdjanaise, le troisième en 24 heures, a déclaré ce jeudi 1er octobre le ministère arménien de la Défense. Bakou dément.

Un avion de l’armée de l’air azerbaïdjanaise, le troisième en 24 heures, a été abattu par l'armée du Haut-Karabakh a déclaré ce jeudi 1er octobre le ministère arménien de la Défense.

Quelques minutes avant, la porte-parole du ministère arménien de la Défense, Chouchan Stepanian, avait annoncé sur Facebook la destruction d’un avion et d’un hélicoptère, avant d'ajouter qu'«un autre avion ennemi a été abattu».

C’est le représentant de la Défense arménienne Artsroun Hovhannisian qui a fait part, toujours sur Facebook, de la destruction d’un troisième avion azerbaïdjanais. Selon M.Hovhannisian, les forces armées du Haut-Karabakh ont également abattu deux hélicoptères et six drones durant la journée.

Pour sa part, Bakou a déclaré ne pas avoir utilisé d'avions ou d'hélicoptères de combat dans les hostilités au Haut-Karabakh ce jeudi. Selon la Défense azerbaïdjanaise, toutes les déclarations en ce sens sont une désinformation.

Début du conflit

Emmanuel Macron et Vladímir Poutine (image d'archive)
© Sputnik . Service de presse du Président russe
Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a déclaré le 27 septembre que l’armée arménienne avait pilonné des localités situées près de la ligne de contact au Haut-Karabakh, république non reconnue à majorité arménienne qui a proclamé son indépendance de l’Azerbaïdjan en 1991. L’attaque aurait fait des victimes parmi les civils. De son côté, l’Arménie a déclaré que la zone avait subi «des attaques aériennes et de roquettes». Selon Erevan, Bakou a «lancé une offensive» contre le Haut-Karabakh. D’après ce dernier, des localités dont la capitale Stepanakert ont été pilonnées. La loi martiale et la mobilisation ont été décrétées au Haut-Karabakh.

L’Arménie a également décrété la loi martiale et la mobilisation totale. Le Président azerbaïdjanais avait approuvé son instauration dans plusieurs villes et régions, tout comme celle d'un couvre-feu et d'une mobilisation partielle.

Plusieurs pays, dont la France et la Russie, ont appelé les parties belligérantes à la retenue. La Turquie a en revanche promis toute sorte d’assistance à l’Azerbaïdjan.

Dossier:
Nouvelle escalade dans le Haut-Karabakh (88)

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
défense, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook