International
URL courte
Par
Attaque près des ex-locaux de Charlie Hebdo (18)
2817
S'abonner

Des amis de l’auteur présumé de l’attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo «auraient fait la même chose», selon un reportage réalisé par Associated Press depuis le village natal d’Ali Hassan.

Suite à l’attaque au hachoir près des anciens locaux de Charlie Hebdo à Paris, des journalistes de l’agence Associated Press (AP) se sont rendus dans le village natal de son auteur présumé, Ali Hassan, situé dans la province pakistanaise du Pendjab.

Selon les riverains, une vingtaine de jeunes ont quitté la localité au cours de ces dernières années pour s’installer dans d’autres pays en quête d’une vie meilleure.

«Il a émigré en France car là il est plus facile de gagner sa vie que dans d’autres pays tels que l’Arabie saoudite», explique un ami d’école d’Ali Hassan contacté par AP. «Or, tous nos amis disent qu’ils auraient fait la même chose qu’Ali s’ils avaient vu quelque chose de blasphématoire à l’égard du Prophète».

«Il a bien fait»

Une octogénaire qui se souvient d’Ali Hassan petit affirme qu’il était plutôt docile et «voulait faire des études». «Du point de vue religieux, il a bien fait. Vous pouvez ne pas être d’accord, mais il a bien fait», souligne-t-elle.

Auparavant, le Wall Street Journal avait interrogé le père du suspect de l’attaque. Il s’était déclaré «fier de son fils», car «la dignité et le respect du prophète Mahomet ne sont pas négociables».

Dossier:
Attaque près des ex-locaux de Charlie Hebdo (18)

Lire aussi:

Il traite ses copains de «fils de porcs» dans le 93, sa mère refuse de s'excuser auprès de l'enseignant et l'insulte
Un important incendie au Havre, une épaisse fumée est visible à des kilomètres - vidéos
Erdogan appelle Macron à subir un «examen de santé mentale» vu son avis sur les musulmans de France
Tags:
Pakistan, attaque, France, Charlie Hebdo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook