International
URL courte
Par
61126
S'abonner

Les résultats préliminaires de la présidentielle qu’a accueillie ce dimanche 11 octobre la République de Chypre du Nord, État non-reconnu par la communauté internationale, placent Ersin Tatar, candidat soutenu par Erdogan, en tête du scrutin, rapporte la Cyprus News Agency. Il est au coude à coude avec le Président sortant.

Candidat activement soutenu par le Président turc Erdogan, Ersin Tatar est en tête au premier tour de l’élection présidentielle qui s’est tenue ce 11 octobre à Chypre-Nord, pays non-reconnu par la communauté internationale, rapporte la Cyprus News Agency.

Ainsi, après le dépouillement de 40,08% des bulletins de vote, M.Tatar obtient 32,93% des suffrages exprimés. Il est suivi de très près par Mustafa Akinci, le Président sortant, qui obtient pour l’instant 29,11%. Avec 21,44% des voix, la troisième place est occupée par l’ex Premier-ministre de cette République autoproclamée, Tufan Erhurman.

Si aucun candidat n’obtient plus de 50%, un second tour se déroulera dimanche prochain, le 18 octobre.

La République de Chypre, pays membre de l'UE, ne reconnaît pas la légitimité du scrutin.

Le contexte de l’élection

Le scrutin s’est tenu sur fond de nouvelles tensions en Méditerranée orientale, il est porteur d’enjeux majeurs: c’est avec le nouveau Président des Chypriotes-turcs que le dirigeant de la république de Chypre, Nikos Anastasiadis mènera des négociations.

Suite à l’invasion militaire turque de la partie nord de Chypre en 1974, provoquée par la tentative de la Grèce de rattacher l’île, cette dernière est divisée en deux parties. La République turque de Chypre du Nord, s’étendant sur 37% du territoire de l’île, occupée par la Turquie lors de l’offensive, a proclamé son indépendance en 1983. À ce jour, Chypre-Nord n’est reconnue que par la Turquie et le Pakistan.

Lire aussi:

Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
Recep Tayyip Erdogan, élections, Chypre du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook