International
URL courte
Par
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)
412736
S'abonner

Quelques dizaines de militants du Vatan (Patrie), parti de gauche non représenté au parlement turc, se sont réunis ce mercredi 28 octobre devant l’ambassade de France à Ankara pour protester contre une caricature de Recep Tayyip Erdogan publiée par l’hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, a constaté un correspondant de Sputnik sur place.

Portant des portraits de grands scientifiques et penseurs arabes du passé et des pancartes blâmant «l’impérialisme français» et «l’islamophobie» d’Emmanuel Macron, une trentaine de militants du parti Vatan sont venus ce mercredi 28 octobre devant l’ambassade de France à Ankara pour blâmer la récente caricature de Charlie Hebdo sur le Président turc.

Le chef de la section jeunesse du parti Ozgur Bursali a déclaré qu’il s'agissait d'une attaque non seulement contre le Président, mais contre toute la Turquie. D’après lui, ceux qui attaquent le prophète Mahomet et l’islam «attaquent en fait l'immense héritage civilisationnel de l'humanité».

M.Bursali a également accusé la France de politique impérialiste et a souligné que la Turquie et les pays de la région s’étaient alliés pour contrer les menaces de Paris et de Washington.

«Des millions de musulmans vivent en Europe, et notamment en France. Si les hommes d'État européens veulent la paix et la stabilité dans leurs pays, ils doivent respecter les valeurs et la dignité des musulmans », a-t-il déclaré.

Le chargé d'affaires français convoqué à Ankara

Selon une source diplomatique turque, le ministère des Affaires étrangères du pays a convoqué ce mercredi 28 octobre le chargé d'affaires de la France à Ankara pour lui signifier «la condamnation de la caricature de Charlie Hebdo».

Un avocat du Président turc a par ailleurs déposé une plainte contre l’hebdomadaire au parquet d’Ankara. Le document évoque entre autres une atteinte portée à l’honneur et la dignité du dirigeant turc.

Les relations entre la France et la Turquie se sont détériorées après qu’Emmanuel Macron a promis début octobre de ne pas renoncer aux caricatures du prophète Mahomet et de défendre la liberté d’expression suite à la décapitation du professeur Samuel Paty par un terroriste islamiste. Le Président turc a appelé à boycotter les produits français et a commencé à attaquer personnellement son homologue français.

Dossier:
Caricatures: nouvelles tensions entre Paris et Ankara (27)

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Tags:
caricature, Charlie Hebdo, Recep Tayyip Erdogan, Turquie, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook