International
URL courte
Par
3011713
S'abonner

Après qu'un groupe d'hommes d'origine turque a pris d'assaut une église de Vienne, le chancelier Sebastian Kurz a déclaré sur les réseaux sociaux vouloir combattre «l'islam politique» pour que les chrétiens puissent exercer leur foi librement.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz a promis de combattre «l'islam politique» après que des dizaines de jeunes individus d'origine turque ont pris d'assaut une église de Vienne. Il a publié son message sur Twitter le 30 octobre.

​«Tous les chrétiens doivent pouvoir exercer leur foi librement et en toute sécurité en Autriche! Nous continuerons résolument la lutte contre l'islam politique et ne montrerons aucune fausse tolérance», a-t-il indiqué.

Attaque contre l’église

Un groupe de 30 à 50 jeunes s'est réuni jeudi soir à l'église St. Antoine à Vienne après s'être organisé sur les réseaux sociaux, a rapporté le Kurier. Ils ont donné des coups au mobilier mais se sont dispersés après l'arrivée de la police, appelée par le prêtre. Aucun dommage n'a été causé et aucune personne n'a été blessée ou menacée, selon un communiqué de police diffusé samedi.

L'incident est survenu à un moment de tensions accrues en France à la suite de la décision du Président de défendre le droit de faire des caricatures du prophète Mahomet, ce qui a déclenché des manifestations internationales.

Lors d'un autre incident qui a eu lieu samedi matin, un Afghan est entré dans la cathédrale Saint-Étienne de Vienne en criant des «slogans islamiques» non spécifiés, a rapporté l’AP, citant des sources policières. Il subira un examen médical.

Attaques en France

Il y a deux semaines, l'enseignant Samuel Paty a été décapité dans les Yvelines pour avoir montré à ses élèves des caricatures de Mahomet dans le cadre d'un cours sur la laïcité. Une attaque au couteau a fait ensuite trois morts le 29 octobre à la basilique Notre-Dame de l'Assomption de Nice. Un homme a ouvert le feu samedi contre un prêtre orthodoxe devant une église grecque à Lyon. La victime est dans un état critique.

Lire aussi:

L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
Sebastian Kurz, islam, Autriche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook